Luc Lavoie de retour à «La Joute»

L’analyste politique Luc Lavoie a réintégré jeudi après-midi l’équipe de l’émission «La Joute».
Photo: Adrian Wyld La Presse canadienne L’analyste politique Luc Lavoie a réintégré jeudi après-midi l’équipe de l’émission «La Joute».

Suspendu pour avoir blagué en direct de l’émission La Joute sur « une chasse aux séparatistes », l’analyste politique Luc Lavoie a réintégré jeudi après-midi l’équipe de l’émission diffusée sur LCN.

« Je reviens à La Joute […] Je serai très heureux de vous retrouver », a annoncé M. Lavoie sur sa page Facebook.

Mardi, la Sûreté du Québec a indiqué qu’après une analyse des propos tenus et après avoir rencontré M. Lavoie, il n’y avait pas de motif raisonnable de croire qu’une infraction criminelle a été commise.

La direction de TVA, qui avait qualifié les propos de son analyste « d’inacceptables », avait alors indiqué qu’elle allait rencontrer M. Lavoie.

Le commentateur avait été retiré des ondes après avoir tenu des propos controversés pendant l’émission d’analyse politique, le 4 octobre. Il était alors question d’un débat à l’Assemblée nationale sur la possibilité de chasser les écureuils. M. Lavoie y déclarait qu'« on pourrait prendre nos guns comme les Américains, pis on tire des écureuils », avant de poursuivre en disant : « En fait, moi, j’aurais aimé pouvoir chasser les séparatistes, mais ça a l’air que c’est pas possible ! ».

Tandis que l’animateur de l’émission, Paul Larocque, le ramenait à l’ordre en lui disant de ne pas blaguer à ce sujet, M. Lavoie avait éclaté de rire.

Sa déclaration a rapidement déclenché un tollé sur les réseaux sociaux, si bien que l’analyste politique s’était excusé sur sa page Facebook le soir même.

2 commentaires
  • Robert Dion - Abonné 12 octobre 2017 18 h 59

    L'humour douteux des "old boys" est de retour!

    Et voilà, c'est reparti pour les commentaires de la ligue du vieux poêle à l'humour ranci! N'aurait-on pas dû saisir l'occasion pour renouveler un tantinet le cheptel des commentateurs de profession?

  • Robert Bernier - Abonné 12 octobre 2017 20 h 20

    Y'en a pas d'problème

    Il a juste dit que ça serait l'fun de prendre nos guns pour aller à la chasse aux séparatistes. Y'a rien dite de mal. Y parlait juste de séparatistes! Tout le monde sait ben qu'c'est pas grave. C'est juste des séparatisses!

    Que mes compatriotes acceptent encore de vivre dans ce pays-là, ce pays dans lequel on se donne (impunément, toujours) le droit de s'attaquer à la vie d'une (et une seule) catégorie de personnes -les séparatistes québécois francophones, pour les quelques-uns qui ne comprennent jamais rien- c'est sûrement ça qui est incroyable. Pour paraphraser un poète que certains portent aux nues: "Vous êtes pas tannés d'vous faire botter l'cul, bande de caves?".

    Robert Bernier
    Mirabel