Décès de l’écrivain Jean-Yves Soucy

L’écrivain québécois Jean-Yves Soucy, auteur du roman Un dieu chasseur, est décédé vendredi à Montréal, à l’âge de 72 ans. Né en 1945 à Causapscal, dans la vallée de la Matapédia, Jean-Yves Soucy a exercé plusieurs métiers avant de vivre de sa plume. Travailleur forestier, vendeur itinérant, comptable dans une banque, rédacteur-scénariste pour la radio et la télévision, l’écrivain était un autodidacte. Son premier roman, Un dieu chasseur, a été publié en 1976. Ce livre, qui a rappelé à certains le lyrisme de Mgr Savard et la violence d’Yves Thériault, recevra le Prix de la revue Études françaises, une des plus prestigieuses récompenses de l’époque, ainsi que le Prix de La Presse. Le romancier a également collaboré avec l’auteur d’origine arménienne Agop Hacikyan pour Un été sans aube, qui a connu plusieurs éditions dans les années 1990. Jean-Yves Soucy a également écrit Les secrets de famille des soeurs Dionne, la biographie autorisée des quintuplées, considérées comme une attraction touristique durant leur enfance. L’homme auquel on doit une douzaine de romans a également oeuvré dans l’univers du livre comme éditeur, directeur de production et directeur littéraire.