En photo - Des banlieues en français

Photo: Jacques Nadeau - Le Devoir

Né en réaction au jugement de la Cour suprême invalidant la loi 104, le Mouvement Montérégie français a été lancé hier après-midi à Longueuil. Son but: lutter contre l'anglicisation de la couronne sud de la métropole.

Plusieurs personnalités ont participé au rassemblement, notamment son président d'honneur, l'écrivain Yves Beauchemin, l'ancien premier ministre Bernard Landry (notre photo), le député péquiste Pierre Curzi et le président de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal, Mario Beaulieu.