Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    Résultats de recherche

    information Lancer la recherche...
    Aide à la recherche
    • " " : pour retrouver l’expression exacte.
    • Sans guillemets : équivaut à OU entre les termes.
    • +terme : inclure le terme.
    • -terme : exclure le terme.
    • * : caractère de substitution.
    Par défaut, les articles publiés dans la dernière semaine sont affichés. Plus d'information
    Recherche avancée

    1 à 10 sur 1482
    • 1
    • 2
      Le directeur général des élections du Canada, Marc Mayrand, se bat depuis des années contre le parti du premier ministre Stephen Harper pour des questions de financement. Le jugement d’hier de la Cour d’appel de l’Ontario détermine que les limites de dépenses pour les campagnes électorales ne pouvaient pas être chamboulées sans le consentement du Parlement.<br />

      Le directeur général des élections du Canada, Marc Mayrand

      Chris Wattie   21 décembre 2010 
      Le directeur général des élections du Canada, Marc Mayrand, se bat depuis des années contre le parti du premier ministre Stephen Harper pour des questions de financement. Le jugement d’hier de la Cour d’appel de l’Ontario détermine que les limites de dépenses pour les campagnes électorales ne pouvaient pas être chamboulées sans le consentement du Parlement.
    • 3

      Directeur de scrutin bloquiste

      4 février 2002
      Les libéraux ont adopté hier en conseil général une résolution d'urgence concernant la récente nomination du directeur de scrutin pour la circonscription de Frontenac dont les accointances souverainistes sont connues publiquement. Il s'agit de l'ancien député du Bloc québécois Jean-Guy Chrétien qui a siégé de 1993 jusqu'à sa défaite lors des élections fédérales de l'automne 2000. M. Chrétien ne peut agir comme arbitre et faire preuve de neutralité, estiment les libéraux. Ils réclament donc que le Directeur général des élections corrige la situation.
    • 4
    • 5

      Élections scolaires: trop peu de bureaux de vote

      9 mai 1998
      Le Directeur général des élections a réduit de 66 % le nombre de bureaux de scrutin sur l'île de Montréal en vue des élections scolaires du 14 juin prochain. Cette décision a provoqué l'angoisse de tous les commissaires de la CECM qui réclament le retour à la situation de 1994. Cette année-là, la dernière où il y eut des élections scolaires, il y avait une moyenne de 11 bureaux de scrutin par quartier à Montréal. Une récente missive du Directeur des élections précise qu'il n'y en aura plus que trois. Unanimes pour une rare fois, les commissaires de la CECM déplorent cette décision, qui, selon son président Michel Pallascio, ne fera rien pour stimuler la participation aux élections, surtout dans un contexte de redécoupage des territoires. Le porte-parole du président des élections a indiqué hier que la situation sera examinée.
    • 6

      Jean Doré a son parti

      12 mai 1998
      Le nouveau parti que dirige Jean Doré, l'ex-maire de Montréal, est maintenant officiellement autorisé par le directeur général des élections du Québec, François Casgrain. À la tête du parti Équipe Montréal / Team Montréal, Jean Doré, qui a été maire de Montréal pendant huit ans, tentera de reconquérir ce poste. Lorsqu'il était maire, M. Doré dirigeait le Rassemblement des citoyens de Montréal, le RCM. Cette nouvelle autorisation porte à 74 le nombre de partis politiques municipaux qui détiennent une autorisation du Directeur général des élections.
    • 7

      Caldwell devant le Comité d'éthique

      9 août 2008 | La Presse canadienne | Canada
      Sherbrooke — L'ex-candidat du Parti conservateur du Canada dans Compton-Stanstead, Gary Caldwell, sera le tout premier candidat à comparaître devant le Comité d'éthique de la Chambre des communes, lundi, en rapport avec la prétendue fraude du parti lors des dernières élections fédérales.
      0 réaction | 0 vote
    • 8

      En bref - Un comité de révision de la Loi électorale

      29 avril 2005 | | Québec
      Québec — Un comité vient d'être créé pour analyser la pertinence de réviser la Loi électorale. Ce comité comprendra, en plus du directeur général des élections (DGE), deux représentants de chacune des trois formations politiques représentées à l'Assemblée nationale, soit le Parti libéral du Québec (PLQ), le Parti québécois (PQ) et l'Action démocratique du Québec (ADQ).
      0 réaction | 0 vote
    • 9
    • 10

      Pierre-F. Côté nommé à la CMM

      2 septembre 2000
      La ministre des Affaires municipales et de la Métropole, Louise Harel, a annoncé hier la nomination de Pierre-F. Côté au poste de secrétaire général intérimaire de la Communauté métropolitaine de Montréal.La tâche de l'ancien directeur général des élections, a expliqué la ministre, consistera essentiellement à aider la constitution des collèges électoraux qui désigneront les représentants de la couronne nord, de la couronne sud ainsi que des villes de banlieue sur l'île de Montréal qui siégeront au conseil de la Communauté métropolitaine de Montréal. Une fois ce conseil constitué, ses membres pourront choisir eux-mêmes le successeur de Pierre-F. Côté.
    1 à 10 sur 1482

    Recherche avancée dans les archives


    (Contenu intégral depuis 1992)

    Cette base de données est constituée du contenu rédactionnel de la publication et ne contient pas les photos, images, graphiques, publicités, rubriques et annonces.

    À titre d'abonné du Devoir, vous pouvez télécharger 25 articles gratuits par mois parmi les articles disponibles dans les archives depuis 1992.

    Accès aux archives

    Alerte courriel

    M'inscrire
    Inscrivez-vous pour recevoir les alertes