Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Dépouillement judiciaire autorisé à Longueuil

    14 novembre 2017 |Le Devoir | Villes et régions
    La candidate Sylvie Parent a été élue à la mairie de Longueuil avec une avance de 118 voix le 5 novembre denier.
    Photo: Jacques Nadeau Le Devoir La candidate Sylvie Parent a été élue à la mairie de Longueuil avec une avance de 118 voix le 5 novembre denier.

    Un juge a autorisé la tenue d’un dépouillement judiciaire à Longueuil, où Sylvie Parent l’a emporté à la mairie contre Josée Latendresse le 5 novembre dernier. Le dépouillement ne sera effectué que dans une centaine de sections de vote, a toutefois décrété le juge Luc Poirier. Seules 118 voix séparaient les deux candidates à la mairie de Longueuil. Sur les 59 554 bulletins déposés, 1266 avaient été rejetés. La procédure de dépouillement judiciaire réclamée par Josée Latendresse pourrait prendre quelques jours.

     

    Une juge a autorisé la tenue d’un dépouillement judiciaire à Longueuil où Sylvie Parent l’a emporté à la mairie contre Josée Latendresse le 5 novembre dernier. Le dépouillement ne sera effectué que dans une centaine de sections de vote, a toutefois décrété le juge Luc Poirier. Seules 118 voix séparaient les deux candidates à la mairie de Longueuil. Sur les 59 554 bulletins déposés, 1266 avaient été rejetés. La procédure de dépouillement judiciaire réclamée par Josée Latendresse pourrait prendre quelques jours.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.