Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    Marché public: la requête «ne tient pas debout», dit Labeaume

    20 juin 2017 | Isabelle Porter à Québec | Ville de Québec
    La Ville de Québec veut déménager le Marché du Vieux-Port près du Centre Vidéotron.
    Photo: Vidéotron La Ville de Québec veut déménager le Marché du Vieux-Port près du Centre Vidéotron.

    Un avocat de Québec a déposé une demande d’injonction pour empêcher la Ville de Québec de déménager le Marché du Vieux-Port près du Centre Vidéotron. Il allègue que la Ville n’a pas respecté le contrat d’acquisition du site la liant au gouvernement fédéral.

     

    Selon Me François Marchand, les ententes conclues entre la Ville et le gouvernement fédéral ne sont valables qu’à condition que le terrain soit utilisé pour l’aménagement d’un marché public.

     

    Le marché, dont les origines remontent au milieu des années 1980, est situé dans la zone portuaire sur des terrains du fédéral. Ottawa les a cédés officiellement à la Ville pour 1 $ en 2013.

     

    Or la Ville a décidé de déménager le marché près du Centre Vidéotron dans le but d’en faire un grand marché central.

     

    «Dans tout cela, il y a un préjudice qui est énorme», plaide Me Marchand, qui déplore la perte pour les résidants du Vieux-Port de commerces de proximité. À ses yeux, le projet de marché au Centre Vidéotron n’a rien d’un marché central, mais est un véritable «centre commercial».

     

    Spécialiste en droit municipal, M. Marchand est un critique notoire du maire Régis Labeaume. Il avait d’ailleurs tenté en vain de se faire élire à la tête du parti Démocratie Québec (DQ) pour le défaire aux élections.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.