Dépouillement judiciaire autorisé à Longueuil

La candidate Sylvie Parent a été élue à la mairie de Longueuil avec une avance de 118 voix le 5 novembre denier.
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir La candidate Sylvie Parent a été élue à la mairie de Longueuil avec une avance de 118 voix le 5 novembre denier.

Un juge a autorisé la tenue d’un dépouillement judiciaire à Longueuil, où Sylvie Parent l’a emporté à la mairie contre Josée Latendresse le 5 novembre dernier. Le dépouillement ne sera effectué que dans une centaine de sections de vote, a toutefois décrété le juge Luc Poirier. Seules 118 voix séparaient les deux candidates à la mairie de Longueuil. Sur les 59 554 bulletins déposés, 1266 avaient été rejetés. La procédure de dépouillement judiciaire réclamée par Josée Latendresse pourrait prendre quelques jours.

 

Une juge a autorisé la tenue d’un dépouillement judiciaire à Longueuil où Sylvie Parent l’a emporté à la mairie contre Josée Latendresse le 5 novembre dernier. Le dépouillement ne sera effectué que dans une centaine de sections de vote, a toutefois décrété le juge Luc Poirier. Seules 118 voix séparaient les deux candidates à la mairie de Longueuil. Sur les 59 554 bulletins déposés, 1266 avaient été rejetés. La procédure de dépouillement judiciaire réclamée par Josée Latendresse pourrait prendre quelques jours.