Piétons, 63 décès au Québec en 2016

Chaque année, des dizaines de piétons meurent au Québec, heurtés par un véhicule. En 2016, 63 piétons sont décédés sur le territoire québécois après avoir été heurtés par un véhicule, selon le bilan routier de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), soit 40 % de plus qu’en 2015.

 

Si certaines villes ont décidé de s’attaquer à la limitation de vitesse des véhicules pour sauver des vies, d’autres misent davantage sur les nouvelles technologies. C’est le cas de Singapour, en Asie du Sud-Est, qui a installé des feux de signalisation qui s’adaptent à la vitesse des piétons. Les personnes âgées peuvent ainsi scanner l’équivalent de leur carte opus afin de bénéficier d’un plus long moment pour traverser une grande avenue.

 

La ville a aussi constaté que nombre d’accidents impliquaient des personnes qui n’avaient pas pris la peine de lever les yeux de leur téléphone cellulaire avant d’emprunter un passage piéton. Mais difficile d’interdire de texter en marchant. En mai dernier, des feux ont donc été installés à même le sol sur certains passages en utilisant des lumières DEL.

 

Ces feux intelligents pourraient trouver leur place dans la métropole québécoise, qui regorge de longues avenues, croit la professeure au Centre urbanisation culture société de l’INRS Marie-Soleil Cloutier. Elle insiste aussi sur la nécessité d’améliorer la signalisation et les marquages au sol pour garantir une plus grande sécurité aux piétons.

Les villes où l'on marche le plus

Sherbrooke : 6,6% des déplacements

Québec : 6,2 % des déplacements

Montréal : 5,3 % des déplacements

Les villes de l'automobile

Saguenay : 91,6 % des déplacements

Trois-Rivières : 90,8 % des déplacements

Sherbrooke : 87,5 % des déplacements

Consultez la suite du dossier