Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Bernard Landry se joint au cabinet Lapointe Rosenstein

    1 novembre 2005 |Robert Dutrisac | Québec
    Québec — L'ex-premier ministre du Québec, Bernard Landry, vient de se joindre au cabinet d'avocats Lapointe Rosenstein, de Montréal.

    Il agira à titre de conseiller stratégique, une tâche qui l'occupera une journée par semaine, a précisé hier Me Howard Dermer, associé directeur du cabinet. M. Landry ne portera pas le titre d'avocat ou d'associé puisqu'il n'est plus membre du Barreau. L'ancien chef du Parti québécois pourrait toutefois entreprendre des démarches pour le redevenir, a mentionné M. Dermer.

    «Son approche stratégique et sa connaissance du monde économique va aider nos clients», a dit M. Dermer. «Il va attirer des partenaires et des opportunités pour nos clients et créer des synergies.»

    Pour M. Landry, il s'agit en quelque sorte d'un retour aux sources puisqu'il a travaillé, en tant qu'avocat, pour Lapointe Rosenstein de 1969 à 1976, quittant cette position cette année-là pour se consacrer entièrement à la politique. Il est le seul homme politique à l'emploi du cabinet à l'heure actuelle. Par contre, l'ancien ministre libéral Yves Séguin avait travaillé pour Lapointe Rosenstein pendant plusieurs années après son départ du cabinet du gouvernement Bourassa.

    Fondé en 1966, Lapointe Rosenstein, qui réunit près d'une soixantaine d'avocats, est spécialisé dans le droit des affaires.

    Par ailleurs, Bernard Landry livrera son premier cours à l'École des sciences de la gestion à l'UQAM en janvier prochain. Il donnera un cours sur la gestion internationale, à des étudiants du premier cycle, les lundis soirs de 18h à 21h, a-t-on précisé à l'UQAM.












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.