Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Petit manuel de l'électeur pour les municipales

    4 novembre 2017 |Isabelle Paré | Québec
    À Montréal, la présence des conseils d’arrondissement multiplie le nombre de candidats aux élections.
    Photo: Olivier Zuida Le Devoir À Montréal, la présence des conseils d’arrondissement multiplie le nombre de candidats aux élections.
    Ce qu'il faut savoir avant de vous rendre aux urnes Quand voter

    Le 5 novembre, entre 10 h et 20 h. Apporter sa carte de rappel du Directeur général des élections, reçue dans la semaine du 23 octobre, ainsi qu’une pièce d’identité. (Carte d’assurance-maladie, permis de conduire, passeport canadien).

    Voter : mode d’emploi

    Triple vote. À Montréal, la présence des conseils d’arrondissement multiplie le nombre de candidats aux élections. Les Montréalais doivent voter trois fois : un vote pour le candidat à la mairie de la ville de Montréal, un vote pour le candidat à la mairie d’arrondissement et un vote pour élire un candidat au conseiller municipal.

    Double vote. Dans les villes de Sherbrooke et Longueuil, bien que dotées de quatre et trois arrondissements, il n’existe pas de postes électifs liés aux arrondissements. Les électeurs devront voter deux fois, pour un maire, puis pour un conseiller d’arrondissement, comme le reste des 1100 municipalités en élections.

    Préfet. Dans 10 des 16 villes ou villages représentés aussi par une Municipalité régionale de comté (MRC) dotés de postes de préfets électifs à pouvoir, les électeurs devront voter deux fois, la première pour choisir leurs élus municipaux, la seconde pour élire un préfet.

    Dans 26 des 90 territoires non organisés du Québec dépourvus de conseils municipaux mais qui abritent une population, les électeurs devront désigner un préfet ou une préfète pour les représenter à leur MRC.

    Des postes de présidents et de conseillers seront aussi à pouvoir cette année dans les trois localités cries gérées par le gouvernement régional d’Eeyou Istchee Baie-James.

    Voter dans deux villes ?

    Vous avez un chalet, un logement, un commerce dans une autre municipalité ? Il est possible de voter dans deux municipalités. Conditions : être propriétaire depuis au moins 12 mois et être inscrit sur la liste électorale aux deux endroits.

    Le petit bureau de vote

    Les enfants de 155 villes du Québec pourront s’initier à la démocratie dans le cadre du programme Électeur en herbe préparé par la DGE.

    À Montréal, les enfants pourront cocher un véritable bulletin comportant quatre choix de réponse sur ce qu’ils jugent le plus important pour eux à Montréal et déposer leur bulletin dans l’urne. On leur offrira un tatouage temporaire indiquant qu’ils ont voté. Les résultats de cet exercice d’apprentissage à la démocratie seront dévoilés le lendemain du vote !

      












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.