Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Médias

    Lisée dénonce la «chasse aux séparatistes» après les propos de Luc Lavoie en ondes

    5 octobre 2017 |Jocelyne Richer - La Presse canadienne | Québec
    L’analyste politique Luc Lavoie
    Photo: Adrian Wyld Archives La Presse canadienne L’analyste politique Luc Lavoie

    Québec — Le commentateur politique Luc Lavoie a été retiré des ondes du réseau TVA, mercredi, le temps que la police termine son enquête sur des propos controversés sur les souverainistes tenus la veille.

     

    Cette décision de la direction de TVA survient à la suite d’une plainte déposée le jour même à la Sûreté du Québec contre l’analyste de l’émission La joute, diffusée en fin d’après-midi sur les ondes de la chaîne d’information continue LCN.

     

    En matinée, l’opposition péquiste avait demandé à la direction de TVA de sévir contre M. Lavoie, en raison de propos jugés offensants pour les souverainistes tenus par le commentateur mardi dans le cadre de cette émission.

     

    M. Lavoie a dit en ondes souhaiter faire « la chasse aux séparatistes », avant de se rétracter en soirée, voyant que sa déclaration avait déclenché un tollé sur les réseaux sociaux.

    On pourrait prendre nos "guns" comme les Américains, pis on tire des écureuils… En fait, moi, j’aurais aimé pouvoir chasser les séparatistes, mais ça a l’air que c’est pas possible !
    Luc Lavoie, analyste politique
     

    Selon le chef de l’opposition officielle, Jean-François Lisée, TVA n’accepterait jamais qu’un de ses commentateurs politiques affirme en ondes qu’il voudrait partir à la chasse aux juifs, aux musulmans ou aux Noirs. Le réseau ne devrait donc pas davantage tolérer que de tels propos visent les souverainistes, a-t-il commenté.

     

    Dans le cadre de l’émission d’analyse politique animée par Paul Larocque, M. Lavoie commentait alors les pétitions déposées le jour même à l’Assemblée nationale au sujet de la chasse à l’écureuil.

     

    M. Lavoie a enchaîné en affirmant : « On pourrait prendre nos guns comme les Américains, pis on tire [sur] des écureuils. […] En fait, moi, j’aurais aimé pouvoir chasser les séparatistes, mais ça a l’air que c’est pas possible ! »

     

    Les commentaires de M. Lavoie n’ont pas tardé à semer l’indignation sur les réseaux sociaux. Certains ont fait un lien avec la tuerie de masse survenue la veille à Las Vegas.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.