Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    Jean-François Lisée souhaite réduire les écarts en éducation

    Archives - le candidat à la direction du Parti québécois Jean-François Lisée
    Photo: Jacques Boissinot La Presse Canadienne Archives - le candidat à la direction du Parti québécois Jean-François Lisée

    C’est entouré d’une quinzaine de jeunes partisans que le candidat à la chefferie du Parti québécois Jean-François Lisée a présenté, dimanche matin, ses propositions en éducation. « Les dernières années ont été particulièrement difficiles en éducation, a-t-il lancé. Le gouvernement libéral nous a fait faire plus que du « sur place », il nous a fait reculer. »

     

    Le député péquiste propose notamment de lancer un grand chantier « pour faire reculer l’analphabétisme » au Québec. M. Lisée souhaite également mettre sur pied un comité conseil pour augmenter le taux de réussite scolaire des garçons. Il propose aussi de réinvestir « de façon importante dans le personnel spécialisé au sein des écoles ».

     

    Pour « favoriser l’égalité des chances », M. Lisée estime qu’il faut « en donner plus à ceux qui en ont moins ». « On ne naît pas tous égaux dans Outremont ou dans Saint-Henri, dans Limoilou ou dans Sillery, note-t-il. Les écoles n’ont pas toutes les mêmes besoins, il faut donc investir en conséquence, de façon intelligente. » De plus grands investissements dans les écoles des quartiers défavorisées sont donc essentiels, à son avis, si l’on souhaite réduire les écarts sociaux.

     

    Financement

     

    Interrogé à savoir comment il comptait financer l’ensemble de ces propositions, l’homme politique a indiqué « qu'il était encore trop tôt pour savoir de quoi auront l'air les finances publiques en 2018, nous pourrons alors voir ce que nous pourrons réaliser »« Cette année, les compressions ont été tellement élevées que le gouvernement a été en mesure de nous annoncer un surplus “historique” de près de 2 milliards de dollars, a-t-il insisté. Vous imaginez ce qu’on aurait pu faire avec ce montant ! »

     

    Les membres du Parti québécois seront invités à choisir leur nouveau chef le 7 octobre prochain. Selon les derniers sondages, Jean-François Lisée et Alexandre Cloutier sont les deux grands favoris.

     













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.