Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    L’ex-ministre libéral Victor Goldbloom est décédé

    16 février 2016 11h33 |Philippe Orfali | Québec
    Victor Goldbloom, en 2003
    Photo: Jacques Nadeau Archives Le Devoir Victor Goldbloom, en 2003

    L’ex-ministre libéral et ancien commissaire aux langues officielles du Canada, Victor Goldbloom, est décédé, mardi.

     

    Première personne d’origine juive à accéder au conseil des ministres du Québec, M. Goldbloom est mort d’un arrêt cardiovasculaire, selon CTV. Il avait 93 ans.

     

    Né en 1923, Victor Goldbloom a eu une importante carrière politique. Député provincial de 1966 à 1979, il a été ministre des Affaires municipales et de l’Environnement de 1973 à 1976, étant le premier à détenir ce dernier portefeuille. Il fut aussi président du Conseil canadien des chrétiens et des juifs de 1979 à 1987, président du Bureau des audiences publiques sur l’environnement (BAPE) de 1987 à 1990 et Commissaire aux langues officielles de 1991 à 1999.

     

    Élu à l’Assemblée nationale sous la bannière libérale en 1966, il souligne qu’à l’époque il était « un peu exceptionnel ». « Les anglophones capables de fonctionner efficacement en français n’étaient pas nombreux », avait-il expliqué en entrevue au Devoir, en 2010. Il devient rapidement un interlocuteur précieux pour les communautés anglophones et juives de la province qui se tournent vers lui. Ce rôle l’incitera à s’investir plus intensément dans le milieu communautaire après avoir quitté la vie politique. Il a ainsi dirigé le Congrès juif canadien (section Québec) et il a travaillé pour plusieurs organismes, dont la Fondation Jules et Paul-Émile Léger.

     

    Sheila Goldbloom, sa femme, d’origine américaine, a enseigné le travail social à l’Université McGill et s’est également impliquée dans plusieurs organisations, du YMCA au refuge Juan Moreno, en passant par l’OSM.

     

    En 2009, le Québec Community Groups Network (QCGN) a créé des prix pour rendre hommage aux personnes « ayant contribué de façon exceptionnelle à la vitalité et à la compréhension des communautés d’expression anglaise du Québec ». Ces prix portent le nom de Victor et Sheila Goldbloom.













    Envoyer
    Fermer

    Articles les plus : Populaires|Aimés
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.