Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Le ministère de la Santé défend la fermeture de sa bibliothèque

    18 août 2015 |Marco Fortier | Québec
    Photo: Martin St-Amant / CC /Wikimedia

    La bibliothèque du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), qui fermera ses portes le 25 septembre, aurait nécessité d’importants travaux pour renforcer le plancher en raison du poids des milliers de documents.

     

    « Pour la sécurité des employés, le MSSS a été informé de son obligation de renforcer à grands frais la structure du plancher au 1075, chemin Sainte-Foy où est actuellement logée la bibliothèque (vu la lourdeur des documents) », indique Noémie Vanheuverzwijn, porte-parole du ministère.

     

    Comme le rapportait Le Devoir samedi, le gouvernement Couillard accélère un programme qui vise à fermer des bibliothèques situées dans des ministères et organismes de l’État. Le centre de documentation du MSSS — le plus gros ministère québécois — fermera ses portes le 25 septembre. Il déménagera à la bibliothèque Cécile-Rouleau, dans l’édifice G à Québec, qui héberge déjà les bibliothèques d’une série de ministères.

     

    Perte d’expertise

     

    Des sources au sein du gouvernement s’inquiètent de la perte d’expertise qu’entraînera la fermeture de ces centres de documentation. Les gestionnaires ont besoin de données scientifiques pour prendre des décisions éclairées, indique-t-on.

     

    La présidente du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ), Lucie Martineau, a dit craindre que le gouvernement Couillard « coupe les services sans mesurer l’impact de ses décisions. Ce n’est pas vrai qu’on trouve tout sur Google et sur Wikipédia ».

     

    Au MSSS, on se fait rassurant : le déménagement de la bibliothèque « ne remet pas en question la pertinence ou l’accès aux documents et aux services d’une bibliothèque, puisque ces services seront accessibles autrement et que les fonds publics seront utilisés de façon plus judicieuse », selon Mme Vanheuverzwijn.

     

    Une partie de la collection sera transférée à la bibliothèque Cécile-Rouleau du complexe G. D’autres documents seront offerts en ligne. Le ministère note aussi que la bibliothèque n’avait qu’un « faible achalandage ».

     

    Aucune perte d’emploi n’est prévue. « Cinq membres du personnel, affectés à ce service, seront replacés dans des postes vacants du MSSS ou dans d’autres ministères », explique la porte-parole.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.