Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Carte électorale

    La Mauricie et Montréal perdent une circonscription

    18 mars 2015 | Marco Bélair-Cirino - Correspondant parlementaire à Québec | Québec
    La Commission de la représentation électorale plaide en faveur de la création de deux circonscriptions dans la région des Laurentides-Lanaudière, dont Prévost (Piedmont, Prévost, Saint-Sauveur). 
    Photo: Jacques Nadeau Le Devoir La Commission de la représentation électorale plaide en faveur de la création de deux circonscriptions dans la région des Laurentides-Lanaudière, dont Prévost (Piedmont, Prévost, Saint-Sauveur). 

    Au nom de l’« égalité relative du vote des électeurs », la Commission de la représentation électorale (CRE) propose de fusionner les circonscriptions d’Outremont et de Mont-Royal ainsi que d’abolir celle de Saint-Maurice afin de créer deux circonscriptions au nord de Montréal.

     

    La CRE a dans la mire trois circonscriptions détenues à ce moment-ci par des députés libéraux : Pierre Giguère (Saint-Maurice), Hélène David (Outremont) et Pierre Arcand (Mont-Royal), les deux derniers étant des locataires de châteaux forts du Parti libéral du Québec.

     

    « Sur l’île de Montréal, le nombre d’électeurs a crû à un rythme inférieur à celui de la province. Actuellement, cette région se trouve en situation de surreprésentation par rapport à d’autres régions du Québec », a expliqué la présidente de la CRE, Lucie Fiset, lors d’une conférence de presse mardi après-midi. « Nous proposons [un] retrait à un endroit où se concentrent des circonscriptions ayant un faible nombre d’électeurs, soit au centre de l’île », a-t-elle ajouté.

     

    La directrice générale des élections — de facto présidente de la CRE — suggère aussi d’abaisser de cinq à quatre le nombre de circonscriptions en Mauricie, où « la faible évolution de la population entre 2007 et 2014 a amplifié la situation de surreprésentation électorale ». La solution : abolir la circonscription de Saint-Maurice.

     

    En contrepartie, la CRE plaide en faveur de la création de deux circonscriptions, Les Plaines (Saint-Anne-des-Plaines, portions de Mirabel et Terrebonne) et Prévost (Piedmont, Prévost, Saint-Sauveur), dans la région des Laurentides-Lanaudière. « C’est la région qui a connu la plus forte croissance au Québec quant à son nombre d’électeurs. On en compte près de 100 000 de plus qu’en 2007, et cette région est présentement la plus sous-représentée du Québec », a fait remarquer Mme Fiset.

     

    Avec les commissaires, Serge Courville et Bruno Jean, elle a fait connaître mardi une proposition de nouvelle carte électorale dans laquelle les frontières de 36 des 125 circonscriptions québécoises ont été modifiées.

     

    La Loi électorale stipule que la population d’électeurs dans une circonscription doit être tout au plus supérieure de 25 % ou inférieure de 25 % à la moyenne québécoise, fixée à 48 387 électeurs. « Ainsi, le nombre d’électeurs permis se situe grosso modo entre 36000 et 60 000 électeurs par circonscription », a souligné M. Courville.

     

    Six circonscriptions — Abitibi-Est, Abitibi-Ouest, Bonaventure, Gaspé, René-Lévesque et Ungava — demeureront intactes en dépit de leur faible nombre d’électeurs, oscillant entre 26 950 électeurs (Ungava) et 35 995 électeurs (Bonaventure). « À partir du moment où vous avez une population qui est peu dense, clairsemée, etc., on ne peut pas non plus, pour arriver à maintenir un écart suffisant par rapport à la moyenne, là, faire des territoires démesurés. […] On doit donner accès au député à l’ensemble de la population », a expliqué le spécialiste de géographie historique Serge Courville.

     

    La nouvelle carte électorale doit entrer en vigueur avant les prochaines élections générales, prévues en 2018.

    La Commission de la représentation électorale plaide en faveur de la création de deux circonscriptions dans la région des Laurentides-Lanaudière, dont Prévost (Piedmont, Prévost, Saint-Sauveur).  La Commission de la représentation électorale propose de fusionner les circonscriptions d’Outremont et de Mont-Royal.












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.