Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    Les militants dans l’ignorance de sondages défavorables

    9 juin 2014 | Marco Bélair-Cirino à Drummondville | Québec
    L’ex-ministre Jacques Léonard et l’actuel président du PQ, Raymond Archambault, étaient au nombre des 300 personnes réunies à Drummondville afin de rendre hommage à Pauline Marois.
    Photo: La Presse canadienne (photo) Clément Allard L’ex-ministre Jacques Léonard et l’actuel président du PQ, Raymond Archambault, étaient au nombre des 300 personnes réunies à Drummondville afin de rendre hommage à Pauline Marois.

    En pleine déconfiture, l’état-major du PQ a sciemment tu les résultats des derniers sondages internes afin de maintenir l’ardeur des militants dans les derniers jours de campagne.

    Même la chef du PQ Pauline Marois semble avoir été maintenue dans un certain flou. La perspective d’une victoire libérale n’avait « jamais été évoquée » à bord de l’autocar de campagne, avait-elle confié samedi au Devoir. « Je n’ai pas été mal informée. Il y avait des tendances qui se dégageaient [dans les sondages d’opinion], mais, en même temps, j’avais de bons échos sur le terrain », avait-elle affirmé.

    La performance convaincante du chef de la CAQ, François Legault, au débat des chefs de TVA a accéléré la chute du PQ — pourtant déjà bien amorcée à la suite de l’entrée en scène de l’ancien dirigeant de Québecor, Pierre Karl Péladeau, a indiqué le consultant en modélisation d’opinion publique Pierre-Alain Cotnoir aux présidents de circonscriptions et de régions du PQ réunis samedi à Drummondville afin de faire un dernier examen de la défaite du 7 avril.

    En revanche, M. Cotnoir n’a pas abordé directement l’impact sur l’opinion publique de la crainte d’un nouveau référendum sur l’indépendance du Québec — attisée par le saut en politique de M. Péladeau, selon des informations obtenues par Le Devoir.

    Référendum

    Pauline Marois aurait dû écarter la tenue d’un référendum advenant la réélection du PQ, a fait valoir Djemila Benhabib. « Elle aurait dû répondre “Non”. Ça aurait été clair. […] On nous a mis dans une espèce de dilemme référendaire et on n’en est pas sortis », a dit la candidate défaite dans les couloirs du Best Western de Drummondville.

    Le PQ devait miser sur la réélection d’un « bon gouvernement » en mesure de faire avancer l’intégrité et de redresser les finances publiques. « De toute façon l’indépendance, on la fait quand ça va bien aussi », a-t-elle dit. « Aujourd’hui, on a plus de motivation à faire la souveraineté, que voilà 40 ans, que voilà 50 ans, parce que l’État-nation québécois est mieux défini, plus structuré. Notre économie est plus forte », a-t-elle nuancé. « Il reste bien entendu toute la dimension subjective de l’indépendance. Il faut aller convaincre. […] C’est une idée extraordinaire, mais en même temps, une idée folle. »

    La députée, Véronique Hivon, admet que la souveraineté a « peut-être » été présentée par le PQ comme une idée « désincarnée » plutôt qu’« incarnée dans des projets ».
    L’appui au « projet de pays » suscite néanmoins l’inquiétude de l’ex-ministre de la Santé Réjean Hébert. Il s’est dit tout particulièrement préoccupé par celui des jeunes. « Si nos enfants ne sont pas en faveur d’une telle orientation, il faut se repositionner. [Le PQ] doit s’adapter aux grandes orientations sociétales de la population », a-t-il indiqué en marge de la rencontre à huis clos durant laquelle M. Cotnoir a fait son exposé.

    L’ancien ministre Jacques Léonard a d’ailleurs assisté aux échanges des militants. « Il n’y a pas [eu] de débordement. C’est le ton, le climat qu’il faut pour reprendre le parti », a-t-il noté.

     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel