Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    François Legault malmène une mascotte

    6 avril 2014 16h50 |Marco Bélair-Cirino | Québec
    François Legault a dénoncé l'absence de courage de la mascotte. <em>«Joe Dette, ça ne vaut rien!»</em>, a-t-il lancé.
    Photo: Marco Bélair-Cirino François Legault a dénoncé l'absence de courage de la mascotte. «Joe Dette, ça ne vaut rien!», a-t-il lancé.
    À l’occasion de sa dernière journée d’«anticampagne», le chef de la CAQ, François Legault, a enguirlandé une mascotte.

    Joe Dette s’est fait mettre en boîte après qu’il eut refusé d’appuyer publiquement la Coalition avenir Québec. «Vous avez étudié les quatre plateformes. Vous donnez votre vote à qui?», a demandé M. Legault à M. Dette, qui l’attendait sur le perron du Restaurant Le Fourquet Fourchette afin de le conscientiser au poids de la dette sur les épaules des Québécois.

    «Jos Dette est neutre», a répondu le porte-parole de la mascotte muette, André Ouellet. Erreur. N’en croyant pas ses yeux, M. Legault est tombé à bras raccourcis sur la mascotte, dénonçant son absence de courage. «Joe Dette, ça ne vaut rien! […] Philippe Couillard veut rajouter 1,5 milliard par année de plus d’immobilisations que le PQ, [mais] vous vous n’êtes pas capables de me dire que vous allez voter pour la CAQ. Moi, je n’ai plus confiance en Joe Dette!», a-t-il déclaré à un jet de pierre du Fort Chambly.

    Selon le chef caquiste, Joe Dette «fait de la petite politique». «Joe Dette, mauvais. On veut rien savoir de Joe Dette!», a ajouté M. Legault, avant de faire son entrée dans le Restaurant situé à un jet de pierre du Fort Chambly, laissant Joe Dette blême de honte.

    M. Legault s’engage à ramener la dette brute — 265 milliards dollars en tenant compte de celles des sociétés d’État ou 54,3 % du PIB — sous le «seuil psychologique» de 50 % du PIB au cours d’un premier mandat, notamment en «priorisant» certains projets d’immobilisation au profit d’autres. «Il faut que la dette augmente moins vite que notre richesse pour être capable de réduire [son] fardeau [sur les épaules des Québécois]», avait-il expliqué vendredi. La dette grimpe de 17 000 $ par minute, 20 millions par jour, avait-il précisé.

    François Legault a dénoncé l'absence de courage de la mascotte. <em>«Joe Dette, ça ne vaut rien!»</em>, a-t-il lancé. François Legault a hué la mascotte, qui fait<em> «de la petite politique» </em>selon lui.












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.