Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    Legault souhaite rallier les électeurs «coincés»

    5 avril 2014 13h21 |Marco Bélair-Cirino | Québec
    Tous les espoirs sont permis du côté de la CAQ, y compris la «première place», répète François Legault. À moins de 48 heures du vote, le chef de la CAQ appelle les électeurs coincés entre «le référendum du PQ et le PLQ usé» à se «décoincer» et à se ranger derrière la Coalition avenir Québec.

    Il appelle les électeurs à ne pas se laisser «embarquer [dans la] cage à homards» sortie une nouvelle fois par le chef libéral, Philippe Couillard, à l’avant-veille du scrutin.

    Selon un sondage Léger Marketing-QMI, la CAQ est créditée de 23 % des intentions de vote, comparativement à 29 % pour le Parti québécois et à 38 % pour le Parti libéral du Québec. «Je ne me contente pas de ça», a affirmé M. Legault lors d’un point de presse samedi avant-midi dans un hôtel du centre-ville de Montréal. «On ne commente jamais les sondages. D’ailleurs, ce sont des sondages qui sont très vieux, qui datent du 2 et 3 avril. On est rendu le 5. Donc, ça a beaucoup évolué», a-t-il ajouté.

    M. Legault s’accroche à la «tendance» tracée par les derniers sondages — montrant un bond de 15 à 23 % dans les intentions de vote en 10 jours — afin de continuer à rêver à l’élection d’un gouvernement de la CAQ lundi soir. «Si la tendance se maintient, il n'y aura pas grand monde de coincé lundi. […] On pourrait et on va surprendre», a affirmé M. Legault, avant d’esquisser une large sourire. 

    D’ailleurs, les électeurs «se réveill[ent]» sur l’île de Montréal, a-t-il fait valoir en compagnie de candidats de la métropole québécoise. 

    En campagne dans le 450

    François Legault préfère faire le dernier blitz de son anti-campagne dans l’agglomération de Montréal plutôt que dans la région de Québec, où la course est particulièrement serrée.

    «Le Grand Montréal peut faire la différence lundi prochain. […] Concentrons-nous là où il y a le plus de comtés», a indiqué M. Legault, avant de prendre la route pour Blainville, où il a brunché dans un Tutti-Frutti. La caravane de la CAQ s’arrêtera samedi après-midi dans Groulx et dans Deux-Montagnes, où M. Legault doit participer à des bains de foule. 

    Il participera en soirée à un grand rassemblement à Boucherville, dans la circonscription de Montarville, où des centaines de militants sont attendus.

    «Les Québécois ont la chance lundi de marquer une étape importante dans l’histoire du Québec. Ça fait quarante ans qu’on tourne en rond», a déclaré le chef caquiste, qui propose une «petite révolution» aux Québécois.

    «On a eu, au Québec, une Révolution tranquille. Les Québécois sont capables de faire des révolutions sans qu’il y ait du sang. On va faire ça d’une façon correcte. La modernisation de l’État aurait dû est faite depuis longtemps.»












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.