Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    ​La CAQ manque de substance, dit Couillard

    5 avril 2014 13h08 |Guillaume Bourgault-Côté | Québec
    <em>«Avec le Parti québécois, il n'y a pas d'économie, </em>a dit Philippe Couillard samedi matin, à Victoriaville. <em>Avec la CAQ, il n'y a pas d'équipe de gouvernement.»</em>
    Photo: Jacques Nadeau - Archives Le Devoir «Avec le Parti québécois, il n'y a pas d'économie, a dit Philippe Couillard samedi matin, à Victoriaville. Avec la CAQ, il n'y a pas d'équipe de gouvernement.»
    Victoriaville — Philippe Couillard ne commente pas les sondages, mais il en prend quand même note. Le chef libéral a lancé samedi matin un appel sans équivoque aux électeurs tentés par la Coalition avenir Québec (CAQ), en pleine remontée dans les sondages. Il reproche à la CAQ de manquer de «substance».

    «Avec le Parti québécois, il n'y a pas d'économie: avec la CAQ, il n'y a pas d'équipe de gouvernement, a lancé M. Couillard depuis Victoriaville. J'entendais François Legault parler de 2012: il faut rappeler que les Québécois qui ont voté pour la CAQ se sont réveillés avec un gouvernement péquiste.»

    Ce n'est pas la première fois que M. Couillard tente de convaincre le vote caquiste. Mais il le fait avec plus d'assiduité depuis le deuxième débat des chefs, et avec plus de vigueur depuis quelques jours. Un sondage Léger-QMI publié samedi montre que la CAQ a repris des forces en reprenant des intentions de vote aux libéraux au sein de l'électorat francophone.

    Philippe Couillard ne nie pas qu'il y a une certaine communauté d'esprit entre libéraux et caquistes. «On partage certaines idées, comme la nécessité de faire le ménage, de mieux gérer les impôts et les taxes. Mais ça s'arrête là. Dans la substance, la CAQ, c'est très mince. D'autre part, dans le ton, M. Legault a utilisé un ton franchement injurieux durant la campagne et ce n'est pas mon style.» 

    M. Couillard dit souvent que le ménage proposé par François Legault s'apparentera à un «saccage» s'il est appliqué. Depuis jeudi, il ajoute dans ses discours que la CAQ, «c'est des clips, pas d'équipe».  

    Minoritaire

    À l'approche du scrutin, les possibilités que le prochain gouvernement soit minoritaire paraissent élevées. Mais Philippe Couillard ne veut pas l'envisager: il multiplie les appels aux Québecois pour qu'ils lui confient un mandat majoritaire. Un gouvernement minoritaire «n'est pas dans l'intérêt du Québec, parce qu'on a besoin de quatre années de stabilité», a-t-il dit samedi. 

    Malgré ses appels à ce que les électeurs délaissent la troisième voix que propose la CAQ, M. Couillard estime que «la plus grande diversité politique sert le Québec». Mais cela avec un gouvernement majoritaire, répète-t-il. 

    Jeunesse

    Le chef libéral a par ailleurs fait une référence directe au sondage Léger en notant que les libéraux sont le premier choix des électeurs de toutes les catégories d'âge, sauf les 55-64 (où le Parti québécois domine légèrement). Les 18-24 ans sont particulièrement pro-PLQ (37 %), devant les trois autres partis (autour de 20 %). 

    Pour lui, le constat est clair: «Le jeunesse ne se retrouve plus dans ces affaires-là [le référendum et la charte de la laïcité]. Ils n'ont plus aucune connection avec ça. Et ça, c'est un changement historique.»












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.