Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    Lettre - Deux engagements électoraux à prendre

    1 avril 2014 |Jean-Pierre Aubry - Le 29 mars 2014 | Québec

    Il serait souhaitable que tous les partis politiques du Québec s’engagent dans la présente campagne électorale à soutenir la création d’un poste de directeur parlementaire du budget de façon à ce que la population du Québec ait régulièrement des analyses plus indépendantes de la situation budgétaire et financière de son gouvernement. Il est nécessaire de créer une telle unité, car il y a une politisation trop forte des documents produits par le gouvernement. La création d’un tel groupe a été fort bénéfique pour l’analyse de l’évolution de la position budgétaire du gouvernement fédéral aux États-Unis (avec le Congressional Budget Office) et plus récemment celle du gouvernement fédéral au Canada.

     

    Cette dernière expérience montre également qu’il est important que les ministères, les agences et les autres organismes gouvernementaux soient obligés de remettre à ce groupe l’information qu’il leur demande de façon à ce qu’il publie des analyses de qualité.

     

    Il serait également souhaitable que tous les partis politiques s’engagent à ce que les plans budgétaires futurs du gouvernement du Québec contiennent une projection à long terme de façon à mieux évaluer la viabilité à long terme de la situation financière et budgétaire du gouvernement.

     

    Cet exercice est particulièrement utile quant au choc du vieillissement de la population qui aura un grand impact sur les finances publiques et sur la croissance économique. Ce gain au niveau de l’analyse est possible parce que plusieurs aspects du vieillissement sont relativement prévisibles. Une telle approche permettra donc de mieux faire face à un tel défi par un meilleur choix à moyen terme de politiques publiques et de mesures budgétaires.

     

    Le Fonds monétaire international (FMI) a déjà apporté son soutien à ces deux types d’engagement par les provinces canadiennes.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.