Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Houda-Pepin mènera une lutte féroce contre le Dr Barrette

    5 mars 2014 |Robert Dutrisac | Québec
    Fatima Houda-Pepin a reçu un appui de taille de la part de l’ex-député et ministre libéral Paul Gérin-Lajoie, qui était à Brossard mardi lors de l’annonce officielle de sa candidature.
    Photo: Jacques Nadeau - Le Devoir Fatima Houda-Pepin a reçu un appui de taille de la part de l’ex-député et ministre libéral Paul Gérin-Lajoie, qui était à Brossard mardi lors de l’annonce officielle de sa candidature.

    Québec — Le Dr Gaétan Barrette, qui a troqué les couleurs caquistes pour le rouge libéral, trouvera Fatima Houda-Pepin sur son chemin dans la circonscription de La Pinière.

     

    Exclue du caucus libéral le 20 janvier dernier, Fatima Houda-Pepin a annoncé mardi à Québec puis à Brossard, dans sa circonscription, qu’elle se présentera à titre de candidate indépendante lors des prochaines élections avec l’appui de son ancien exécutif.

     

    « M. Couillard a choisi d’exclure une députée profondément libérale, profondément fédéraliste […], solide sur ses convictions, pour un transfuge solide sur ses ambitions », a déclaré Fatima Houda-Pepin dans un point de presse en matinée.

     

    Un inconnu dans La Pinière?

     

    La députée, qui représente la circonscription depuis 1994, a dit ne pas craindre le candidat libéral. « Qui est Gaétan Barrette dans La Pinière ? » a-t-elle lancé. « M. Barrette, il vient chercher une limousine sur le dos des citoyens de La Pinière, une limousine que moi-même j’ai refusée justement au nom des mêmes citoyens. »

     

    Le financement de sa campagne électorale pose problème toutefois puisque la caisse électorale qu’elle avait constituée, quelque 20 000 $, à quoi s’ajoute un autre 20 000 $ en ristournes que le parti doit à l’association de circonscription, l’a été quand elle était députée libérale. « Donc, 40 000 $ qui vont aller pour payer les pancartes du Dr Barrette, et c’est marqué dessus : « autorisées et payées par l’agent officiel du Parti libéral ». Ce que vous devez lire, c’est ceci : « autorisées par le représentant officiel du Parti libéral et payées par Fatima Houda-Pepin » », a-t-elle avancé.

     

    La députée s’est dite consciente du défi de se faire élire comme indépendante ; l’élection à l’Assemblée nationale d’un candidat indépendant ne s’est pas vue depuis belle lurette. « Ils [les électeurs de La Pinière] vont faire l’histoire », a-t-elle souligné. « Comme moi, mes concitoyens croient qu’il est possible de faire de la politique autrement […]. Je pose ce geste pour tous les démocrates de toutes les religions et sans religion qui se reconnaissent dans mon combat contre les extrémistes religieux et qui veulent arrêter l’érosion de nos droits fondamentaux au nom d’une certaine idée de la liberté de religion. » Fatima Houda-Pepin a dit avoir reçu « des torrents de courriels », autant de témoignages d’appui.

     

    Calme mais irrité, Philippe Couillard a indiqué que l’argent amassé dans La Pinière appartenait aux militants libéraux et au PLQ et qu’il servirait à financer la campagne de Gaétan Barrette.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.