Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    SISUR achète les claims miniers de Val-Jalbert

    27 juillet 2013 |Le Devoir | Québec

    Pour braquer les projecteurs sur les problèmes d’acceptabilité des projets d’exploitation des ressources naturelles au Québec, le regroupement Sept-Îles sans uranium (SISUR) a acheté les claims miniers de Val-Jalbert. Ainsi, en tant que propriétaire du sous-sol où sera implanté le projet controversé de barrage électrique sur la rivière Ouiatchouan, Marc Fafard, porte-parole de SISUR, entend contester la construction du barrage. Dans le contexte où les groupes citoyens ne seront pas invités à la commission parlementaire pour échanger sur la création de la prochaine loi sur les mines, le porte-parole veut « remettre à la mode la participation citoyenne ». L’achat des titres miniers de Val-Jalbert « ne nous donnera peut-être pas de pouvoir, mais au moins la possibilité de nous asseoir avec le gouvernement et de négocier », a-t-il affirmé en entrevue. L’action de SISUR, appuyée par différents groupes s’opposant au projet de barrage, servira de « cas technique et réel » pour démontrer l’ambiguïté des lois qui ont « préséance sur les citoyens et les municipalités ».













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.