Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    Baromètre des personnalités Léger-Le Devoir-The Gazette - Couillard, chouchou des Québécois

    Pauline Marois remporte la palme de l’insatisfaction

    Les répondants ont affirmé à 48% avoir une opinion favorable à l'endroit de Philippe Couillard, nouveau chef du PLQ.
    Photo: Annik MH de Carufel - Le Devoir Les répondants ont affirmé à 48% avoir une opinion favorable à l'endroit de Philippe Couillard, nouveau chef du PLQ.
    Consulter le sondage La politique provinciale au Québec et le baromètres des personnalités (PDF)
    Comme François Legault avant lui, Philippe Couillard n’a jamais été aussi populaire que loin de l’Assemblée nationale. Le nouveau chef du Parti libéral du Québec (PLQ) arrive ainsi bon premier du baromètre des personnalités politiques dressé par Léger pour Le Devoir et The Gazette.

    Avec 48 % de « bonne opinion », M. Couillard devance de quelques points symboliques les gagnants des précédentes éditions, Françoise David (44 %), François Legault (42%) et Jacques Duchesneau (41 %). Grande habituée de ce concours de popularité, Marguerite Blais complète le top 5 avec 40 % d’opinion positive.


    En décembre dernier, Philippe Couillard était arrivé sixième du palmarès semestriel, avec 39 %. Il a gagné la course au leadership libéral en mars, et se consacre depuis à rebâtir son parti en dehors de l’Assemblée nationale. François Legault avait profité d’une popularité semblable avant d’être élu, remportant trois fois de suite le coup de sonde.


    « Dans les deux cas, on sent que c’est une popularité appuyée sur le fait qu’ils ont été des ministres appréciés, croit Christian Bourque, vice-président de la firme. Philippe Couillard était le ministre le plus populaire du gouvernement Charest, ce respect-là est encore vivant. »


    Derrière le quintette de tête, on trouve Léo Bureau-Blouin, Gérard Deltell, Bernard Drainville, Maka Kotto et Pauline Marois.


    Au chapitre de la « mauvaise opinion » - une lecture de l’impopularité -, c’est la première ministre qui remporte la palme avec 56 %. Elle est suivie par Amir Khadir (ancien grand vainqueur du baromètre), avec 49 %, de François Legault (33 %), de Raymond Bachand (29 %), de Léo Bureau-Blouin (28 %) et de Philippe Couillard et Sam Hamad (27 %).


    Si les chefs de parti divisent et polarisent l’opinion, ils demeurent très populaires au sein de leur parti respectif. Les électeurs péquistes sont quasi unanimes à avoir une bonne opinion de Pauline Marois (88 %). Léo Bureau-Blouin (72 %), Bernard Drainville (63 %), Françoise David (61 %) et Maka Kotto (59 %) sont ensuite leurs préférés.


    Les libéraux placent Philippe Couillard (80 %) premier, suivi de François Legault (50 %), Marguerite Blais (47 %), Jacques Duchesneau (47 %) ainsi que Raymond Bachand et Jean-Marc Fournier (46 %). Les caquistes choisissent quant à eux François Legault (82 %), Jacques Duchesneau (68 %), Gérard Deltell (61 %), Marguerite Blais (54 %) et Philippe Couillard (50 %).


    Cochampionne du dernier baromètre avec Jacques Duchesneau, Françoise David réussit l’exploit de ne susciter aucune « mauvaise opinion » auprès des électeurs de Québec solidaire. Elle obtient 93 % de bonne opinion, devant Amir Khadir (83 %, contre 16 % de mauvaise), Léo Bureau-Blouin (53 %), Jean-Martin Aussant (51 %) et Maka Kotto (46 %).


    Qui ?


    Le sondage permet aussi d’apprendre que plusieurs ministres demeurent largement méconnus. Sylvain Gaudreault, qui cumule les névralgiques ministères des Transports et des Affaires municipales, est un nom qui ne dit rien à 59 % des répondants au sondage. Ceux qui le connaissent l’apprécient (21 % de bonne opinion, contre 6 % de mauvaise).


    L’ancien journaliste Pierre Duchesne est inconnu de 52 % des répondants. Le président du Conseil du trésor, Stéphane Bédard ? 59 %. Yves-François Blanchet, à l’Environnement ? 69 %. Bertrand St-Arnaud, ministre de la Justice ? 67 %.


    Nouveau retraité de la vie politique, Jean-Martin Aussant part alors qu’il se classe au 16e rang des personnalités les plus appréciées, avec 27 % de bonne opinion (14 % de mauvaise, et 44 % de « ne connaît pas »).


    Le sondage a été mené en ligne auprès de 1000 personnes entre le 17 et le 19 juin. Un échantillon probabiliste de cette taille aurait une marge d’erreur de 3,1 % dans 19 cas sur 20. Les sondages Internet ne comportent officiellement pas de marge d’erreur.


    ***
     

    Plus de dix points d’avance pour le PLQ

    Des élections tenues cette semaine au Québec auraient ramené les libéraux au pouvoir — et facilement.
     
    Le Parti libéral de Philippe Couillard aurait obtenu 38 % des votes, un niveau d’appui que les libéraux n’ont pas eu au Québec depuis janvier 2010, indique un sondage Léger-Le Devoir-The Gazette. Le Parti québécois (PQ) arrive deuxième avec 27 %, suivi de la Coalition avenir Québec (CAQ, 19 %) et de Québec solidaire (QS, 8 %). Chez les francophones, le PQ obtient 33 %, le PLQ 30 % et la CAQ 21 %.

    Trois répondants sur dix estiment que Philippe Couillard ferait le meilleur premier ministre, contre 15 % pour Pauline Marois, 12 % pour François Legault et 8 % pour Françoise David.

    Le taux d’insatisfaction envers le gouvernement Marois est semblable à celui qui caractérisait le gouvernement Charest dans les mois précédents l’élection, à 70 %.
     
    Léger a par ailleurs cherché à mesurer l’impact qu’aurait la présence d’un candidat souverainiste unique choisi entre les candidats péquistes, solidaires et d’Option nationale. Ce candidat aurait obtenu 27 % (avant répartition), et un francophone sur trois aurait voté pour lui.

    L’impact se mesure plus clairement chez les libéraux (27 %) et la CAQ (12 %)… de même que dans la catégorie des indécis, qui regroupe le quart des répondants du sondage.
    Les répondants ont affirmé à 48% avoir une opinion favorable à l'endroit de Philippe Couillard, nouveau chef du PLQ.












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.