Zajdel, arrêté lundi avec Applebaum, était un proche de James Moore

Saulie Zajdel s'est notamment fait embaucher comme «conseiller régional» du ministre James Moore, poste qu'il a occupé jusqu'au printemps 2012. <br />
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir Saulie Zajdel s'est notamment fait embaucher comme «conseiller régional» du ministre James Moore, poste qu'il a occupé jusqu'au printemps 2012.

Arrêté avec Michael Applebaum lundi matin, l'ex-conseiller municipal Saulie Zajdel est aussi connu pour ses liens étroits avec le gouvernement conservateur à Ottawa.

Candidat défait à l'élection de 2011, M. Zajdel s'est notamment fait embaucher comme «conseiller régional» du ministre James Moore (Patrimoine canadien), poste qu'il a occupé jusqu'au printemps 2012.

«Il était là par contrat, il y avait une date fixe [pour son départ] et il a fait du bon travail», avait commenté le ministre Moore quelques jours après la démission de M. Zajdel, en avril 2012.

Le rôle précis joué par M. Zajdel auprès du ministre Moore est demeuré flou. Celui qui fut conseiller municipal pour les équipes de Jean Doré, Pierre Bourque et Gérald Tremblay avait indiqué qu'il «travaillerait pour Christian Paradis, ministre de la région de Montréal, et M. Moore, au bureau régional des ministres à Montréal».

Il disait que ses fonctions consistait à «rencontrer les communautés anglophones et allophones de Montréal, pour s'assurer que ce que fait le gouvernement est bien compris et pour déterminer comment nous pouvions aider ces communautés [à utiliser] les programmes de Patrimoine».

Cette présence de M. Zajdel dans l'équipe de conseillers de James Moore avait fait bondir son adversaire libéral dans Mont-Royal, le député Irwin Cotler. Celui-ci avait dénoncé en décembre 2011 le rôle joué par M. Zajdel dans la circonscription, estimant qu'il agissait comme un député fantôme payé par des fonds publics pour préparer sa prochaine campagne électorale — Mont-Royal et son électorat juif étant dans la ligne de mire des conservateurs.

En novembre 2011, les conservateurs avaient mené un sondage téléphonique qui laissait entendre que M. Cotler allait démissionner sous peu. Le président de la Chambre des communes a plus tard condamné cette pratique jugée trompeuse.


13 commentaires
  • Rodrigue Guimont - Inscrit 17 juin 2013 09 h 50

    Pas que les Conservateurs touchés indirectement par cette arrestation


    M. Saulie Zajdel, juif orthodoxe (judaïque hassidique) avant d’être officiellement conservateur était très près du Parti Libéral, d’ailleurs il l’a toujours été jusqu’aux dernières élections fédérales.

    Les Conservateurs, Harper en tête, le considéraient comme une bonne prise, prise aux libéraux. Il a bien failli leur donner la circonscription de Mount Royal (Outremont) un petit 5% de différence avec le PLC en 2011.

    • Sylvain Auclair - Abonné 17 juin 2013 10 h 52

      Mont-Royal et Outremont sont deux comtés différents. Mont-Royal comprend ville Mont-Royal, Hampstead et Côte-Saint-Luc, ainsi qu'un bout de Côte-des-Neiges.

    • Rodrigue Guimont - Inscrit 17 juin 2013 13 h 39

      Effectivement, dans Outremont c'est le npdiste Tom Mulcair qui est entré.

  • - Inscrit 17 juin 2013 10 h 25

    Un rôle assez étrange !

    «rencontrer les communautés anglophones et allophones de Montréal, pour s'assurer que ce que fait le gouvernement est bien compris et pour déterminer comment nous pouvions aider ces communautés [à utiliser] les programmes de Patrimoine».

    Les francophonnes hors Québec et les chômeurs ont-ils droit à un employé auprès des ministyètres, payé par nos taxes pour s'assurer que le gouvernement est bien compris pour déterminer comment les ministères peuvent les aider ?
    Curieux que les minorités culturelles du Québec aient cette attention spéciale !!!
    Faudrait voir ça de plus près.

    • Chantal Gagné - Abonnée 17 juin 2013 11 h 50

      Je suis parfaitement d'accord avec vous en ce qui a trait à ce rôle. Y a-t-il le pendant pour les minorités francophones du ROC?

      Les ressources pour la minorité linguistique au Québec vont aux anglophones. Quand on parle des ressources de Patriomoine Canada, elles vont aux minorités par province, donc encore aux anglophones du Québec. Cela a valu plusieurs programmes intéressants aux écoles anglophones depuis plusieurs dizaines d'années. La minorité linguistique au Canada n'est-elle pas francophone? Le canada sait quelles cartes jouer pour l'intouchable minorité linguistique du Québec. cela dure d'ailleurs depuis que le Canada a été pensé.

    • Jean-Pierre Marcoux - Abonné 17 juin 2013 13 h 08

      En lisant l'extrait que vous citez, je me suis posé les mêmes questions. Deux poids, deux mesures ? Quoi de neuf ?

    • Claude Lachance - Inscrite 17 juin 2013 14 h 15

      Sommes toutes des accommodements ...raisonnables?? Ont-ils été arrêtés comme le monsieur de la rue St-Laurent? Ventre à terre menottes de gré ou de force, avec quelques insultes comme seul la police de Montréal détient un record.

  • Sylvain Auclair - Abonné 17 juin 2013 10 h 32

    C'était un homme convaincant

    Il m'a même convaincu de voter libéral, pour la seule fois de ma vie, parce qu'on annonçait que son élection comme député conservateur était possible.

    • Rodrigue Guimont - Inscrit 17 juin 2013 13 h 02

      Bonnet blanc, blanc bonnet!

    • Grace Di Lullo - Inscrit 17 juin 2013 13 h 50

      Monsieur Auclair cela ne vous prend pas grand chose pour vous convaincre ! Pour un homme de tête, votre révélation me surprend. Cela a du être des arguments puissants!
      :)

    • Sylvain Auclair - Abonné 17 juin 2013 14 h 44

      Entre deux maux, il faut parfois savoir choisir le moindre.
      Dans mon comté, le Bloc a à peine plus de voix que le Parti communiste. Alors...

    • Grace Di Lullo - Inscrit 17 juin 2013 18 h 45

      Monsieur Auclair,

      Encore une fois, une bonne tête, très bonne tête, surtout si c'était la campagne Cotler vs Zajdel.Vous aviez raison.

  • Grace Di Lullo - Inscrit 17 juin 2013 11 h 08

    Proximité, Petits amis, Cercles d'initiés, Confrérie, Ordre des ..

    Avec toutes ces nouvelles, à mon avis tout le monde en politique et dans des sphères limitrophes sont proches. C'est la culture ou la politique de la proximité. Ils sont tous très proches. Cela dépasse même une proximité incestueuse, cela frise davantage l'orgie ou pour être plus polie des bacchanales.

    Selon ma compréhension des faits, tout le monde couche avec tout le monde. Un politicien A est proche d'un politicien B conservateur, un autre avec un politicien C libéral, le politicien B est proche avec un cadre supérieur libéral, alors que le politicien C est proche à son tour avec une personnalité des affaires ayant des allégences conservatrices...À force d'être proche et de pratiquer cette culture de proximité, ils ont cosanguins, ils font parties de la même famille...

    En somme, tous ces gens sont la pour nous escroquer, nous voler, nous spolier en toute impunité, sans être redevables d'aucunes décisions pouvant avoir un effet adverse sur une population. Ce petit club de petits amis de Bacchus de toutes allégences confondus, se foutent bien des communs des mortels. Ils n'ont d'intérêt que leurs petites personnes, leurs petits roitelets et nos argents.

    Ils veulent notre bien....en effet notre bien! Ils veulent notre bien pour mieux nous écraser et réduire l'exercice démocratique.

    C'est vrai, nous sommes lundi...