Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Aide sociale: des manifestants dénoncent la «trahison» de Maltais

    4 mars 2013 13h36 |Isabelle Porter | Québec
    Une quarantaine de personnes ont manifesté lundi, à Québec, devant les bureaux d'Agnès Maltais pour dénoncer les compressions dans l'aide sociale.
    Photo: Clément Allard Le Devoir Une quarantaine de personnes ont manifesté lundi, à Québec, devant les bureaux d'Agnès Maltais pour dénoncer les compressions dans l'aide sociale.
    À Québec, une quarantaine de personnes ont manifesté lundi devant les bureaux d'Agnès Maltais pour dénoncer les compressions dans l'aide sociale. «Agnès Maltais dit qu'elle veut aider les personnes. Moi je dis qu'elle veut économiser sur le dos des pauvres», a dénoncé la porte-parole, Marielle Bouchard. La manifestation avait été organisée par une coalition formée par le Regroupement des femmes sans emploi du nord de Québec (ROSE du Nord) et l'Association pour la défense des droits sociaux.

    Pour eux, la décision de la ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale est une véritable «trahison». «Agnès Maltais s'était engagée auprès de nous à augmenter les revenus des personnes seules à l'aide sociale», dénoncent-ils.

    La coupure qui les dérange le plus touche la prestation pour «contrainte temporaire» offerte aux personnes de 55 à 58 ans, l'équivalent de 129 $ par mois. La ministre dit vouloir la remplacer par une aide mensuelle de 195 $ pour soutenir la réinsertion en emploi.

    Or les manifestants n'y croient pas. «C'est pas tout le monde qui va pouvoir participer», a expliqué Monique Toutant, elle-même prestataire de l'aide sociale. «Il y a beaucoup trop de monde sur l'aide sociale.»

    Le montant de 129 $ par mois s'ajoute à une prestation de base de 604 $. Mais Mme Toutant souligne qu'il est difficile de «survivre» avec ce montant. «Un coup que le loyer est payé, il n'y en a plus d'argent.»

    Mme Maltais n'était pas présente à ses bureaux lors de la manifestation. Elle est actuellement en mission à New York. 













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.