Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    Khadir ne croit pas au forum sur les redevances minières

    22 février 2013 |Jessica Nadeau | Québec
    Photo: La Presse canadienne (photo) Clément Allard

    Québec — Amir Khadir ne croit pas au forum sur les redevances minières proposé par Martine Ouellet en mars prochain. « Ça ne marchera pas », a lancé en point de presse le député de Québec solidaire, jeudi. « La ministre va aller en position de faiblesse, incapable de négocier quoi que ce soit si elle se fie à la parole des minières. »


    Selon lui, le gouvernement péquiste perpétue les vieilles traditions libérales en matière de gestion des mines. « Ils ont été pendant des années dans l’opposition à critiquer la gestion libérale. Encore aujourd’hui, la ministre [des Ressources naturelles, Martine Ouellet] se repose sur le rapport [du commissaire au développement durable publié mercredi] pour critiquer les libéraux, mais on continue la même gestion. »


    Amir Khadir accuse le gouvernement Marois d’être « complaisant » avec les minières. Avant même de procéder à une analyse coûts-bénéfices, comme recommandé par le commissaire, la ministre Ouellet doit « commencer par reconnaître que ça n’a pas d’allure que le ministère des Ressources naturelles se fie sur les minières pour savoir combien de tonnes ils sortent de notre sous-sol ».


    Amir Khadir estime qu’il faut « des enquêteurs et de l’expertise » au ministère des Ressources naturelles. Il dénonce également la décision du ministre de l’Environnement, Yves-François Blanchet, qui s’est fait « le complice de la mine d’Osisko » en l’autorisant à prolonger le dynamitage à Malartic.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.