Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    Nicolas Marceau

    15 décembre 2012 |Le Devoir | Québec
    Photo: La Presse canadienne (photo) Jacques Boissinot

    Le ministre des Finances et de l’Économie, Nicolas Marceau, a relevé le défi de présenter un budget moins de deux mois après son assermentation. Très rapidement après son arrivée au pouvoir, le gouvernement Marois a effectivement constaté que le trou dans le budget de l’État était plus important que prévu. Nicolas Marceau a présenté un budget marqué par les compressions et la rigueur pour rassurer les marchés financiers. Il vise à réduire le poids de la dette des Québécois afin d’arriver le plus rapidement possible au déficit zéro. Malgré les critiques, le budget a été adopté de justesse le 30 novembre. Les caquistes avaient annoncé leur intention de voter contre, ce qui a obligé les députés libéraux à quitter la Chambre en douce avant le vote afin de ne pas défaire le gouvernement. Nicolas Marceau a néanmoins attendu jusqu’à la toute fin de la session pour déposer ses crédits, ce qui a été vivement contesté par les partis d’opposition. Malgré son rôle important dans le gouvernement Marois, Nicolas Marceau reste inconnu de 50 % des répondants. Mais sa cote de popularité a grimpé en flèche, passant de 8 % l’an dernier à 23 % cette année.

     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel