Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    Lettre - Pour un régime public d’assurance-médicaments

    15 novembre 2012 |Élisabeth Gibeau, Union des consommateurs - Le 13 novembre 2012 | Québec
    Nous espérons que le nouveau gouvernement ne fera pas la sourde oreille, comme son prédécesseur, lorsqu’on lui présentera des projets permettant d’engranger des milliards de dollars. Alors que Québec solidaire s’apprête à redéposer son projet de loi sur Pharma Québec, nous réitérons que ce sont bien des milliards de dollars que nous pourrions récolter en instaurant un régime entièrement public d’assurance-médicaments grâce, entre autres, au pouvoir de négociation conféré à l’État, qui gérerait 100 % des achats en médicaments de la province, au lieu de 43 % actuellement.

    L’IREC a produit récemment une étude qui reprend nos arguments voulant que : « Les gouvernements qui ont mis en place des régimes universels accompagnés de politique d’achat centralisé, comme celui de la Nouvelle-Zélande, se distinguent par les prix de médicaments les plus bas. » Alors que les Québécois paient déjà 38 % de plus pour leurs médicaments que la moyenne de leurs vis-à-vis des pays développés, nous pressons le gouvernement d’agir. Le contrôle du coût des médicaments doit être prioritaire dans le programme politique. […]













    Envoyer
    Fermer

    Articles les plus : Populaires|Aimés
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.