Les Québécois iront aux urnes le 4 septembre, selon Laurent Lessard

Thetford Mines – Pour la première fois depuis le début des spéculations entourant le déclenchement imminent d'une élection générale au Québec, un membre du cabinet de Jean Charest parle ouvertement d'un scrutin en septembre.

Le ministre des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire, Laurent Lessard, a affirmé aujourd'hui sur une station de radio du Réseau des Appalaches qu'il est fort probable que son chef invitera les Québécois aux urnes le 4 septembre prochain.

Sans directement confirmer cette information, le député de Frontenac a indiqué que tout porte à croire que le premier ministre plongera le Québec dans une campagne électorale dès mercredi prochain.

Par ailleurs, M. Lessard a profité de sa tribune pour se déclarer surpris de la candidature de l'actuelle députée de Lotbinière, Sylvie Roy, dans la circonscription d'Arthabaska.

Mme Roy perdra son comté de Lotbinière en raison de la refonte de la carte électorale. L'ancienne adéquiste tentera de se faire réélire sous la bannière de la Coalition avenir Québec (CAQ), un parti qui a fusionné avec l'Action démocratique du Québec avant sa création officielle.

Selon le ministre Lessard, la députée a obtenu ce prix de consolation de son chef François Legault après avoir fait des démarches pour défendre les couleurs de la CAQ à Lévis et à Trois-Rivières, mais sans succès.

14 commentaires
  • sylvain chartrand - Inscrit 26 juillet 2012 16 h 15

    Après laisser nous tranquille.

    Attaboy! J'ai hâte. Les étudiants en boycott voulaient des élections et bien ils les auront. Après laisser nous tranquille.

    • Simon Levesque - Inscrit 26 juillet 2012 16 h 38

      je doute que ce soit suffisant pour "nous laisser tranquille". une élection ne changera rien à l'affaire (ou si peu). ce ne sera toujours que le début. bonne journée quand même, M. Chartrand. saluons au passage votre confort qui crie son droit à l'indifférence.

    • Serge Grenier - Inscrit 29 juillet 2012 14 h 31

      Tu peux toujours rêver, il n'est pas question de laisser personne tranquille. Il y a de graves problèmes à régler. Les étudiants ne sont qu'un problème parmi tant d'autres. On a pas besoin de bouches inutiles, alors tu fais ta part pour régler les problèmes ou tu t'enlèves de dedans les jambes et tu laisse faire les personnes qui ont le coeur de faire quelque chose.

      Serge Grenier

  • Andrée Gilbert - Abonnée 26 juillet 2012 16 h 16

    Le 4 sept: le grand ménage!

    Il est temps de nettoyer les écuries d'Augias. Dans la mythologie, Augias demande à Héraclès de nettoyer ses écuries, croyant que la tâche n'était pas possible tant la saleté y était grande. M. Charest a peut-être eu la même idée avec la commission d'enquête sur la construction...Héraclès a utilisé les grands moyens: il a détourné le cours de 2 fleuves. Alors soyons Héraclès, et amenons un raz-de-marée pour purifier l'aire politique. Et ce ne sera pas le chaos, ni la fin du monde si le parti Libéral n'est pas réélu!

    • Jonathan Kemp - Inscrit 26 juillet 2012 16 h 37

      Oui au raz-de-marée ! .. et soyons franc, compte tenu de tout ce qu'on vu durant le printemps érable, c'est la ré-élection de ce gouvernement usé et corrompu qui entraînerait le chaos.

  • sylvain chartrand - Inscrit 26 juillet 2012 16 h 37

    Ce ne sera pas la fin du monde si...

    Et ce ne sera pas la fin du monde si le PQ n'est pas élu!
    On s'entend la-dessus?

    • Andrée Gilbert - Abonnée 26 juillet 2012 17 h 15

      En effet, il n'y aura pas de fin du monde. Toutefois, les conséquences de cautionner la corruption érigée en système comme le clan Charest l'a fait coûtera très cher, socialement et économiquement à chacun de nous contribuable. De là à penser que les élections règleront tout, vraiment pas. Mais c'est au moins un début d'un changement plutôt que le statu quo (et avant de prétendre que tous les partis sont aussi corrompus, donnez-moi des faits comme ceux que l'on sait pour le parti Libéral). Il faudra comme citoyens continuer d'être vigilants peu importe le parti en place.

  • Rodrigue Guimont - Inscrit 26 juillet 2012 16 h 44

    Pas de campagne électorale en bonne et due forme

    Comment ne pas être profondément choqué quand on se doute bien que les journalistes qui s’occupent de chroniques politiques, tant dans les journaux que dans les medias télévisés seront encore en vacances durant la campagne électorale. Du jamais vu comme cynisme.

    • Manon Gingras - Abonnée 26 juillet 2012 20 h 46

      Sans compter que nous serons en pleine «fièvre olympique» et que l'attention des médias sera accaparée par les prouesses sportives... Et voilà le cynisme et demi.

  • Leclerc Éric - Inscrit 26 juillet 2012 16 h 56

    Charest a choisi son porte-voix ou il y a une grande gueule au conseil des ministres?

    Nous n'avions pas besoin d'un porte-parole pour nous annoncer des élections!! Il ne faut pas être imbécile pour comprendre qu'avec toutes ces belles annonces faites par Charest et ses ministres, que le <bal populaire> des poignées de mains et des affiches n'était pas très loin à l'agenda caché du pm. L'excuse facile du .....ont a encore entre 12 et 18 mois pour déclencher des élections, comme on!

    • Bernard Gervais - Inscrit 26 juillet 2012 17 h 31

      Vous avez tout à fait raison.

      Pas besoin de Laurent Lessard pour savoir ce qui s'en vient !

      Et personne ne croit notre cher PM quand, de son côté, il prétend que toutes les annonces de subventions, qu'il fait depuis quelque temps, n'ont aucun rapport avec les élections !

      Incroyable comme Charest peut nous prendre souvent pour des valises !