Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    CCQ : le syndicat porte plainte pour négociation de mauvaise foi

    12 juin 2012 | Kathleen Lévesque | Québec
    Diane Lemieux outrepasse le mandat que lui a confié la ministre du Travail, Lise Thériault, selon le syndicat des employés de bureau de la CCQ.
    Photo : Jacques Nadeau - Le Devoir Diane Lemieux outrepasse le mandat que lui a confié la ministre du Travail, Lise Thériault, selon le syndicat des employés de bureau de la CCQ.
    Le conflit de travail à la Commission de la cons-truction du Québec (CCQ) soulève la question de l’autorité du conseil d’administration de l’organisme face au gouvernement. C’est la Commission des relations du travail (CRT) qui devra trancher qui est le maître d’oeuvre des négociations à la suite d’une plainte déposée hier par le Syndicat des employés professionnels et de bureau (SEPB).
    Cher lecteur, le reste de cet article est réservé aux abonnés.

    Abonnez-vous!

    À partir de 9,35$ par mois En savoir plus

    Je suis déjà abonné

    Se connecter
    Je suis abonné papier mais je n'ai pas encore de profil.
    Créez un profil lié à votre abonnement.
    Vous pouvez également acheter cet article.
     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel