Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Lettres - Québécois et autochtones

    10 novembre 2011 |Pierre Lincourt - Montréal, le 8 novembre 2011 | Québec
    Je suis d'accord avec Sébastien Lavoie qui, dans une lettre au Devoir parue le 8 novembre, affirme que les peuples autochtones forment des nations qui ont aussi droit à l'autodétermination. Cependant, au lieu de chercher à savoir qui a le plus souffert ou qui abuse le plus de la situation, je pense que les Québécois et les Premières Nations avec lesquelles ils partagent un même territoire doivent envisager leur avenir dans un esprit de souveraineté-partenariat. Les questions des correctifs à apporter et des plaies à panser seront alors abordées dans des négociations d'égal à égal.

    Il ne s'agit pas ici de rectitude politique, mais bien du respect de l'histoire et des alliances anciennes. Comme Champlain le souhaitait, nos nations doivent s'unir. Quoi qu'il arrive, nos descendants cohabiteront, dans un Québec indépendant multinational, ou côte à côte dans des réserves, les uns fabriquant des raquettes et des mocassins et les autres tricotant des ceintures fléchées et des tuques des Patriotes. Avant de devenir de simples attractions touristiques, la nation québécoise et les Premières nations doivent cheminer ensemble vers l'indépendance.

    ***

    Pierre Lincourt - Montréal, le 8 novembre 2011












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.