Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    Le délire royal

    8 juillet 2011 | Lise Payette | Québec
    Le couple royal a fait un malheur. Il ne servirait à rien de le nier. Cendrillon et son prince ont mis le Québec et son peuple dans leur poche. Nous avons tous été témoins de l'accueil du public et de la joie touchante des petites filles pour qui le mot «princesse» déclenche des rêves de princes charmants et de vie facile où elles n'auraient qu'à se laisser aimer pour l'éternité. «Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants», dit-on dans les contes. Ça fait tourner le monde depuis des siècles. Si on se fie à ce qu'on a vu au cours des derniers jours, le rêve n'est pas près de s'éteindre... ni de se réaliser, d'ailleurs.
    Cher lecteur, le reste de cet article est réservé aux abonnés.

    Abonnez-vous!

    À partir de 9,35$ par mois En savoir plus

    Je suis déjà abonné

    Se connecter
    Je suis abonné papier mais je n'ai pas encore de profil.
    Créez un profil lié à votre abonnement.
    Vous pouvez également acheter cet article.
     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel