Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Lettres - En faveur de la loi 115

    25 octobre 2010 |Solange Chevalier, Le 18 octobre 2010 | Québec
    J'approuve le gouvernement libéral dans le dossier de la loi 115. J'ai eu une éducation en anglais au primaire grâce à ma mère qui était anglophone et j'en suis très reconnaissante aujourd'hui.

    Je suis francophone, mais bilingue. Je dis que je suis francophone avant tout, car j'ai toujours parlé le français à la maison, je vis au Québec et je comprends que la langue officielle est le français. Honnêtement, je suis heureuse que le Québec ne soit pas gouverné par le Parti québécois en ce moment, car ils sont trop radicaux pour moi. J'ai toujours travaillé au Québec, mais je suis certaine que parler anglais a favorisé mon embauche dans plusieurs grandes compagnies qui ont leur siège social ici. Malgré le fait qu'au travail, on parlait français, je voyais bien que j'étais très utile lorsqu'il était question de traduction et de rencontres de travail à Toronto.

    Le Québec doit protéger sa langue, bien sûr, mais pas en se cachant de la réalité mondiale qui parle majoritairement anglais. Pourquoi ne pouvons-nous pas nous être les deux? Sérieusement, le passé du Parti libéral montre bien qu'ils ont toujours veillé à protéger le français. Je me souviens, entre autres, de la loi 22, qui a fait perdre ses élections à Bourassa dans les années 70.












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.