Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    Financement du Parti libéral du Québec - Normandeau défend les pratiques

    9 mars 2010 |La Presse canadienne | Québec
    Québec — La vice-première ministre et ministre des Ressources naturelles, Nathalie Normandeau, estime qu'il est normal que des ingénieurs et des maires participent à ses soirées de financement, dans la mesure où ils le font à titre personnel.

    Mme Normandeau a affirmé hier que ces donateurs contribuent au Parti libéral du Québec en se conformant aux règles prescrites par la loi électorale, qui interdit les dons d'entreprises.

    Lors d'un point de presse, Mme Normandeau a déclaré que les maires et ingénieurs qui participent à ses cocktails de financement ne cherchent aucunement à se gagner de l'influence où à obtenir des passe-droits.

    Selon Mme Normandeau, qui a été ministre des Affaires municipales jusqu'en 2008, ils témoignent plutôt du fait que leurs convictions politiques convergent avec les valeurs du PLQ.

    «C'est une façon de nous donner une petite tape sur l'épaule pour nous dire: "On est très, très satisfaits du travail que vous faites"», a-t-elle dit.

    Un reportage diffusé la semaine dernière indiquait qu'en octobre 2008, juste avant les dernières élections provinciales, le dirigeant d'une filiale d'une grande firme de génie-conseil avait organisé pour Mme Normandeau un cocktail de financement qui lui a permis d'amasser 43 000 $ en contributions pour le PLQ.












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.