Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Hausse du taux de participation au vote anticipé par rapport à 2013

    30 octobre 2017 |Marie-Lise Rousseau | Montréal
    Le vote par anticipation s’est déroulé dans quelque 900 municipalités aux quatre coins de la province dimanche.
    Photo: Guillaume Levasseur Le Devoir Le vote par anticipation s’est déroulé dans quelque 900 municipalités aux quatre coins de la province dimanche.

    Malgré la pluie, 6,54 % des électeurs montréalais – soit 74 733 citoyens – se sont rendus aux urnes dimanche pour voter par anticipation. C’est un peu plus qu’en 2013, alors que 5,58 % d’entre eux s’étaient prévalus de leur droit de vote à une semaine du scrutin.

     

    Dimanche, une centaine de lieux de votation ont été mis à la disposition de la population montréalaise. La journée s’est déroulée « normalement », a indiqué au Devoir le porte-parole d’Élection Montréal, Pierre G. Laporte.

     

    Les électeurs n’ayant pas pu exercer leur droit de vote dimanche et qui ne pourront le faire le jour du scrutin, le 5 novembre, pourront accomplir leur devoir de citoyen en se présentant aux bureaux du président d’élection à Montréal, de lundi à mercredi.

     

    Cette mesure, mise en place en 2013, vise à encourager les électeurs à voter en plus grand nombre. Aux dernières élections municipales, le taux total de participation au scrutin avait été de 43,3 % pour la métropole.

     

    Le nombre de ces bureaux de vote étant limité à 25, Élection Montréal prévient que le temps d’attente pourrait y être plus long. On compte en comparaison 470 bureaux de vote pour le jour du scrutin. Il est à noter que les électeurs doivent présenter une pièce d’identité.

     

    Quelque 103 postes sont à pourvoir à la Ville de Montréal, dont celui de maire de la Ville, ceux des 18 maires d’arrondissements (le maire de la Ville devenant de facto maire de l’arrondissement de Ville-Marie) et ceux des 46 conseillers de ville et des 38 conseillers d’arrondissement.

     

    La lutte à la mairie se joue entre le maire sortant, Denis Coderre, et la chef de Projet Montréal, Valérie Plante.

     

    Succès à Québec

     

    Le vote par anticipation s’est déroulé dans quelque 900 municipalités aux quatre coins de la province dimanche.

     

    À la clôture des bureaux de vote, à 20 h, 13,72 % des électeurs de la Ville de Québec s’étaient rendus aux urnes. C’est un peu moins qu’en 2013, où 14,4 % d’entre eux avaient voté par anticipation.

     

    La Vieille Capitale est convoitée par trois principaux candidats : le maire sortant, Régis Labeaume, Anne Guérette et Jean-François Gosselin.

     

    Rappelons que près de la moitié des municipalités se retrouvent avec une mairesse ou un maire élu par acclamation, étant donné qu’elles n’ont qu’un seul candidat à la mairie.

     

    Les élections municipales se tiendront partout au Québec dimanche prochain, le 5 novembre.

     

    Avec La Presse canadienne
     













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.