Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Valérie Plante veut établir un diagnostic clair sur les artères commerçantes

    26 octobre 2017 |Karl Rettino-Parazelli | Montréal
    Valérie Plante veut entre autres créer un poste de responsable du développement commercial au sein du comité exécutif.
    Photo: Olivier Zuida Le Devoir Valérie Plante veut entre autres créer un poste de responsable du développement commercial au sein du comité exécutif.

    La candidate à la mairie de Montréal Valérie Plante reproche à son adversaire, Denis Coderre, de naviguer en plein brouillard dans le dossier des artères commerçantes. La chef de Projet Montréal promet donc de poser un diagnostic clair sur l’état de la situation et de simplifier la vie des commerçants à travers la ville.

     

    Mme Plante a dévoilé mercredi ses engagements pour soutenir le commerce local en dénonçant le manque de vision du maire sortant, qui a selon elle privilégié des mesures à la pièce sans avoir toutes les données en main pour prendre les bonnes décisions.

     

    Elle promet par exemple de suivre de près l’évolution du taux d’inoccupation des commerces et d’étudier le comportement des consommateurs. « Ça va nous permettre d’établir un vrai portrait et d’avoir des indicateurs clairs. Ce n’est pas le cas en ce moment », a-t-elle affirmé, prenant la parole devant une boulangerie d’Outremont.

     

    « On a besoin d’une vision globale », a fait valoir Franck Henot, qui est propriétaire d’une épicerie et d’une fromagerie sur l’avenue du Mont-Royal.

     

    « De l’aide, on n’en a pas. On voit un maire une fois tous les quatre ans, a-t-il ajouté en ciblant Denis Coderre. On n’a pas besoin de Plateau bashing. Ce qu’on veut, c’est des solutions. »

     

    Il y a deux semaines, M. Coderre a reproché au maire du Plateau-Mont-Royal, Luc Ferrandez, d’avoir nui aux commerçants locaux avec ses mesures d’apaisement de la circulation. « Appelons un chat un chat. Il y a un effet Ferrandez », avait-il lancé.

    C’est très difficile pour plusieurs commerçants de survivre
    Valérie Plante, chef de Projet Montréal
     

    Allégements fiscaux et bureaucratie

     

    Si elle devient mairesse de Montréal le 5 novembre prochain, Valérie Plante promet de dédommager les commerçants touchés par les chantiers en leur offrant des allégements de taxes et de créer un guichet unique pour réduire la bureaucratie.

     

    Elle compte également « étudier la possibilité » d’appliquer des taux de taxation différents selon la vocation et l’emplacement des commerces.« Le système actuel n’est pas équitable, dit-elle. C’est très difficile pour plusieurs commerçants de survivre. »

     

    Elle veut par ailleurs créer un poste de responsable du développement commercial au sein du comité exécutif, encourager le commerce local grâce à une mention « fait à Montréal » et dynamiser les artères commerçantes en multipliant les places publiques et les lieux de détente.

     

    « La façon de se démarquer des centres commerciaux, c’est d’offrir une touche particulière », a-t-elle souligné, persuadée que la bataille n’est pas perdue face aux pôles commerciaux situés en périphérie de Montréal.

     

    « Je crois que l’expérience commerçante doit commencer dans la rue, a insisté le commerçant Franck Henot. Si nos quartiers ne sont pas sécuritaires, s’ils ne sont pas agréables, si la ville n’est pas accessible, comment voulez-vous que les clients se rendent chez nous ? »

     

    Au-delà de la guerre de mots, les positions de Valérie Plante et de Denis Coderre en matière de développement commercial ne sont cependant pas très éloignées.

     

    Le maire sortant s’est notamment engagé à offrir une compensation financière aux commerçants dont les ventes sont affectées par les grands travaux d’infrastructure, à appliquer un taux de taxation différent sur une première tranche de valeur pour les immeubles non résidentiels et à embellir les artères commerçantes.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.