Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    Mairie de Montréal: l’écart se réduit entre Denis Coderre et Valérie Plante

    27 septembre 2017 12h47 |Jeanne Corriveau | Montréal
    Le maire sortant de Montréal, Denis Coderre
    Photo: Ryan Remiorz Archives La Presse canadienne Le maire sortant de Montréal, Denis Coderre

    La lutte pour la mairie de Montréal entre Denis Coderre et Valérie Plante serait de plus en plus serrée. C’est ce que révèle un nouveau sondage accordant au maire sortant 30 % des intentions de vote, contre 25 % pour la chef de Projet Montréal.

     

    Le sondage téléphonique a été réalisé par la firme Recherche Mainstreet pour le compte du blogue politique Qc125 auprès de 500 Montréalais du 20 au 22 septembre dernier. Sa marge d’erreur est de 4,4 %.

     
    Le moins que l’on puisse dire est que l’avance dont jouissait Denis Coderre a fondu comme neige au soleil.
    Philippe J. Fournier, auteur du blogue politique Qc125.com
     

    Le coup de sonde indique toutefois qu’à plus d’un mois des élections municipales, le nombre d’indécis est encore très élevé, soit 41 %. De son côté, Coalition Montréal, qui compte présenter Jean Fortier à la mairie de Montréal, recueille 3 % des intentions de vote.

     

     

    Un sondage Léger réalisé au mois de juin dernier pour le compte de Projet Montréal accordait à Denis Coderre une avance de 14 points sur sa rivale Valérie Plante. Il s’agissait d’un sondage Web mené auprès de 2013 Montréalais. Denis Coderre avait alors obtenu 36 % des intentions de vote contre 22 % pour Valérie Plante, et ce, avant répartition des indécis qui comptaient pour 34 % des répondants.

     

    Et dans un précédent sondage datant de novembre 2015, Denis Coderre bénéficiait d’une avance de 44 points sur son plus proche rival.

     

    « Le moins que l’on puisse dire est que l’avance dont jouissait Denis Coderre a fondu comme neige au soleil. Il semble bien que nous ayons une véritable course pour la mairie de Montréal », note Philippe J. Fournier, auteur du blogue politique Qc125.com, qui a commandé l’enquête.

     

    Mordu de statistiques, ce professeur de physique et d’astronomie au cégep de Saint-Laurent réalise des analyses de projection électorale à partir de sondages existants. Mais compte tenu de la rareté des sondages en politique municipale, il a décidé d’en commander un afin d’avoir accès à des données récentes.

     

    En examinant les intentions de vote par groupes d’âge, il note que Projet Montréal recueille 36 % des intentions de vote chez les 18-34 ans, contre 20 % pour Équipe Denis Coderre. Philippe J. Fournier prévient toutefois que ces données doivent être utilisées avec prudence puisque le recours à un échantillon plus restreint fait augmenter la marge d’erreur.

     

    Équipe Denis Coderre est cependant plus populaire que Projet Montréal auprès des 35-64 ans (30 % contre 23 %) et auprès des 65 ans et plus (46 % contre 15 %).

     

     

    Projet Montréal attire davantage de francophones (33 %) qu’Équipe Denis Coderre (29 %), alors que l’appui des non-francophones à l’endroit des troupes du maire sortant s’élève à 33 %, contre 10 % pour Projet Montréal.

     

     













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.