Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous
    Patrimoine

    Montréal achète le site des hospitalières pour 14,55 millions

    15 décembre 2016 |Jeanne Corriveau | Montréal
    La transaction se fera au montant de 14,55 millions, mais la valeur marchande des propriétés des religieuses est évaluée à 24 millions, a souligné Denis Coderre.
    Photo: Source Ville de Montréal La transaction se fera au montant de 14,55 millions, mais la valeur marchande des propriétés des religieuses est évaluée à 24 millions, a souligné Denis Coderre.

    Montréal versera 14,55 millions de dollars pour l’achat du couvent des religieuses hospitalières de Saint-Joseph situé au pied du mont Royal, a annoncé le maire Denis Coderre mercredi.

     

    En mai dernier, la Ville avait annoncé son intention de faire l’acquisition des propriétés des religieuses d’une superficie de 36 605 m2 et situées à l’angle des avenues des Pins Ouest et du Parc.

     

    La transaction se fera pour une somme de 14,55 millions, mais la valeur marchande des propriétés des religieuses est évaluée à 24 millions, a souligné le maire.

     

    Une école des métiers d’art ?

     

    La Ville devra préciser la nouvelle vocation du site au cours des prochains mois. Le maire a évoqué l’idée de créer un centre d’archives religieuses pour le Québec et de procéder à l’agrandissement du musée.

     

    « On va donner les coudées franches pour s’assurer que ce site soit public. Le couvent sera transformé, a dit le maire. Je parle avec plusieurs dirigeants d’écoles des métiers d’art à Montréal. Ce serait un site enchanteur avec, comme toile de fond, le magnifique mont Royal. Ce serait très inspirant pour la créativité. »

     

    Supérieure générale de la congrégation, soeur Marie-Thérèse Laliberté a indiqué avoir obtenu l’assurance que les valeurs et la mission de la communauté seront respectées : « C’est dans un esprit d’ouverture et de collaboration que nous sommes disposées à accueillir en bons voisins les projets que la Ville de Montréal entend implanter en ces lieux patrimoniaux. »

     

    Rappelons que la communauté des hospitalières est vieillissante et qu’elle compte une soixantaine de religieuses à l’heure actuelle.













    Envoyer
    Fermer

    Articles les plus : Populaires|Aimés
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.