Trois maires en colère

Les maires de Brossard, de Saint-Bruno-de-Montarville et de Saint-Lambert estiment que leurs villes paient trop cher pour les services qu’elles obtiennent de l’agglomération de Longueuil. Les trois élus ont lancé, lundi, une campagne baptisée « On paie trop pour Longueuil » afin d’informer les citoyens des enjeux qui, disent-ils, plombent l’agglomération de Longueuil. Étude de HEC Montréal à l’appui, ils réclament une réforme de l’agglomération et un nouveau calcul pour les quotes-parts des villes défusionnées. Le ministre des Affaires municipales, Martin Coiteux, n’écarte pas l’idée de se pencher sur le dossier. « Mais ce n’est pas la volonté du gouvernement de rejouer dans le film des fusions et des défusions », a-t-il prévenu.