Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous
    Assises de l’UMQ

    Couillard promet plus d’autonomie aux villes

    22 mai 2015 |Jeanne Corriveau | Montréal
    Le premier ministre libéral a de nouveau rejeté l’idée de céder aux municipalités un point de pourcentage de la TVQ, jeudi.
    Photo: Jacques Nadeau Le Devoir Le premier ministre libéral a de nouveau rejeté l’idée de céder aux municipalités un point de pourcentage de la TVQ, jeudi.

    S’il a de nouveau rejeté l’idée de céder aux municipalités un point de pourcentage de la TVQ, Philippe Couillard promet d’accorder plus de pouvoirs aux villes. Lors de son passage aux Assises annuelles de l’Union des municipalités du Québec (UMQ) jeudi, le premier ministre s’est engagé à déposer un projet de loi reconnaissant les gouvernements de proximité à l’automne 2016.

     

    Philippe Couillard avait été invité à prononcer une allocution devant les élus municipaux réunis au Palais des congrès de Montréal. Insistant sur la volonté de son gouvernement de créer un nouveau partenariat « historique » avec les villes, le premier ministre a promis une loi-cadre leur reconnaissant de nouveaux pouvoirs. Il a réitéré son intention d’offrir aux villes un partage des redevances sur les ressources minières, pétrolières et gazières.

     

    Si l’échéancier de l’automne 2016 a pu faire sourciller certains élus municipaux, M. Couillard a invoqué l’ampleur du défi. « Il ne faut pas sous-estimer la complexité de ces questions, a-t-il dit. Si on travaille bien, on peut y arriver avant, mais c’est réaliste de penser à l’automne 2016. […] L’engagement est indéfectible. »

     

    Le premier ministre a aussi promis que Québec ne transférerait pas de nouvelles responsabilités aux villes sans s’assurer que celles-ci disposaient des moyens financiers suffisants pour les assumer.

     

    Un peu plus tôt, la présidente de l’UMQ et mairesse de Sainte-Julie, Suzanne Roy, avait livré un vibrant plaidoyer en faveur d’une plus grande autonomie des villes, énumérant les domaines dans lesquels celles-ci n’avaient pas les pouvoirs requis. « Pourquoi le gouvernement se réserve-t-il le droit de décider où placer les radars photo dans nos rues ? a demandé Mme Roy. Pourquoi un fonctionnaire à Québec, qui n’a jamais mis les pieds à Sainte-Julie, pourrait m’interdire de mettre à 30 km/h une courbe que nous considérons comme dangereuse ? C’est de ça qu’il faut se sortir. À peu près tous les ministères interviennent auprès des municipalités. »

     

    Mais devant la demande des maires pour une portion des revenus de la TVQ, le premier ministre s’est montré intraitable : « On ne peut pas se permettre de perdre des revenus fiscaux et replonger le Québec en déficit, a dit M. Couillard. Je rappelle qu’on transfère déjà de façon largement inconditionnelle 3 milliards aux municipalités, ce qui est l’équivalent de trois points de TVQ. »

     

    La Caisse de dépôt

     

    De son côté, le maire Denis Coderre a pressé les membres de l’Assemblée nationale de ne pas retarder indûment l’adoption de la loi 38 qui permettra à la Caisse de dépôt et placement du Québec de prendre en charge des projets de transport collectif comme le SLR sur le pont Champlain et le Train de l’Ouest. « Vous ne pouvez pas faire de la politique sur le dos des élus municipaux », a-t-il dit.

     

    Le chef du Parti québécois, Pierre Karl Péladeau, s’est défendu de mettre des bâtons dans ces projets de transport : « Les Québécois ont le droit et même l’obligation de s’interroger sur la gouvernance de la Caisse. Est-ce que le conseil d’administration va demeurer indépendant ? a-t-il demandé. C’est un projet de loi extrêmement important qui peut changer la mission de la Caisse. »

     

    M. Péladeau, de même que le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, se sont eux aussi adressés aux membres de l’UMQ pour leur présenter leur vision du rôle joué par les municipalités. Les Assises se poursuivent vendredi.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.