Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous
    Jour de la Terre

    Des choux et des carottes pour contrer l’insécurité alimentaire

    23 avril 2015 |Jeanne Corriveau | Montréal
    À terme, ce sont quelque 24 hectares de terres agricoles appartenant à la Ville qui seront exploitées afin de produire 250 000 sacs (de 2,27 kg) de betteraves, carottes, choux et rutabagas biologiques destinés à des familles démunies.
    Photo: Decisive Images À terme, ce sont quelque 24 hectares de terres agricoles appartenant à la Ville qui seront exploitées afin de produire 250 000 sacs (de 2,27 kg) de betteraves, carottes, choux et rutabagas biologiques destinés à des familles démunies.

    Des terres laissées en friche depuis plus d’une décennie dans le parc agricole du Bois-de-la-Roche, situé dans l’ouest de l’île de Montréal, seront reprises en main par un organisme sans but lucratif afin d’approvisionner des banques alimentaires dans le cadre d’un projet d’agriculture urbaine d’envergure.

     

    La Ville de Montréal a profité du Jour de la Terre pour dévoiler les détails du projet baptisé « Cultiver l’espoir », issu d’un partenariat avec le Regroupement des Magasins-Partage de l’île de Montréal et l’entreprise d’insertion sociale D-Trois-Pierres, qui gère déjà la ferme de Cap-Saint-Jacques depuis 1986.

     

    À terme, ce sont quelque 24 hectares de terres agricoles appartenant à la Ville qui seront exploitées afin de produire 250 000 sacs (de 2,27 kg) de betteraves, carottes, choux et rutabagas biologiques destinés à des familles démunies. Ces légumes ont été choisis parce qu’ils se conservent longtemps et pourront être distribués pendant les mois creux de l’hiver, a souligné la directrice du Regroupement des Magasins-Partage, Sylvie Rochette.

     

    Par l’entremise de cet organisme, ces légumes prendront le chemin des banques alimentaires à compter de l’automne prochain. « C’est le plus important projet d’agriculture urbaine au Canada », a fait valoir Mme Rochette, qui a participé à l’annonce avec le responsable du développement durable au comité exécutif de la Ville, Réal Ménard.

     

    Pour la première année d’activité, les partenaires prévoient de cultiver entre 3,9 et 5,7 hectares de terres. Comme ils visent l’autofinancement du projet pour 2019, une partie de la récolte sera vendue à des grossistes de légumes biologiques afin de générer des revenus.

     

    Réalité montréalaise

     

    À Montréal, on estime que plus de 16 % de la population de 12 ans et plus vit l’insécurité alimentaire et qu’au moins 142 000 personnes ont recours aux services d’aide alimentaire. À l’heure actuelle, les trois quarts des produits biologiques consommés au Québec sont importés.

     

    André Trudel, directeur général des D-Trois-Pierres, indique que ses employés travaillent depuis cinq ans sur les parcelles de terre du parc agricole de Bois-de-la-Roche pour les remettre en état. La Ville a également dépensé plus de 400 000 $ pour drainer ces terres longtemps inexploitées.

     

    Situé dans le village de Senneville, le parc agricole du Bois-de-la-Roche s’étend sur 191 hectares, soit l’équivalent de la superficie du parc du Mont-Royal. À l’origine, il avait été créé par le sénateur Louis-Joseph Forget, en 1880. Ces terres ont été exploitées jusqu’en 1991, moment où la défunte Communauté urbaine de Montréal en a fait l’acquisition. Le parc compte plusieurs bâtiments de ferme datant de 1826, dont certains sont l’oeuvre des frères Maxwell, architectes, précise la Ville, qui estime à 60 % la part des terrains qui sont demeurés à vocation agricole.

     

    « Ce sont d’excellentes terres. On est en bordure du Lac des Deux-Montagnes, dans un microclimat », explique André Trudel, qui s’attend à ce qu’à plus long terme, d’autres hectares puissent être exploités.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.