Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    « Souccas » à Outremont : statu quo

    3 février 2015 01h19 |Le Devoir | Montréal

    La mairesse Marie Cinq-Mars a tranché : les familles juives hassidiques de l’arrondissement montréalais d’Outremont pourront conserver leur « soucca » pendant un total de 15 jours, comme le prévoit le règlement actuel. Lundi soir, lors de la séance du conseil d’arrondissement, la résolution visant à modifier ce règlement a été battue. La démission récente d’une conseillère a permis à Mme Cinq-Mars de clore le débat, comme elle le souhaitait depuis le début de cette affaire. Début décembre, le conseil s’était prononcé en faveur d’un règlement amendé limitant à trois jours « ouvrables » le délai pour construire, puis démonter les « souccas », ces cabanes construites à l’occasion de la fête de la Souccot. Cette version amendée devait toutefois survivre au vote final pour entrer en application. Par ailleurs, les conseillères Jacqueline Gremaud et Céline Forget ont quitté la séance pour éviter de se prononcer dans le dossier des voitures en libre-service. Faute de quorum, la séance a été ajournée jusqu’à vendredi.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.