Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Abonnez-vous!
    Connectez-vous

    Apaisement de circonstance à Outremont

    13 janvier 2015 |Le Devoir | Montréal
    Photo: Jacques Nadeau Le Devoir

    Le règlement encadrant la construction des « souccas », ces cabanes construites par plus d’un millier de familles juives hassidiques de l’arrondissement montréalais d’Outremont à l’occasion de la fête de la Souccot, demeure intact. Du moins pour l’instant. Profitant d’un nouveau rapport de force depuis la démission récente d’une conseillère, la mairesse Marie Cinq-Mars a retiré de l’ordre du jour le vote « final » qui devait clore cet épineux débat lors du conseil d’arrondissement de lundi. « Quand on voit ce qui se passe à Paris, on n’a pas besoin de batailles ou de mini-guerres à Outremont », a-t-elle expliqué. Début décembre, le conseil s’est prononcé en faveur d’un règlement amendé limitant à trois jours « ouvrables » le délai pour ériger les « souccas ».













    Envoyer
    Fermer

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.