Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!
    Deux-Montagnes

    Feu vert à l’AMT pour l’achat de la voie du CN

    16 janvier 2014 |Marco Fortier | Montréal
    L’AMT pourrait ajouter des départs sur la ligne Deux-Montagnes empruntée par plus de sept millions et demi de passagers en 2013.
    Photo: Jacques Nadeau - Le Devoir L’AMT pourrait ajouter des départs sur la ligne Deux-Montagnes empruntée par plus de sept millions et demi de passagers en 2013.

    Un nouvel obstacle en vue de l’amélioration du service de train de banlieue sur la ligne Deux-Montagnes vient d’être levé : Québec a autorisé par décret l’Agence métropolitaine de transport (AMT) à acheter les voies du Canadien National (CN).

     

    L’AMT a conclu une entente de principe avec le CN en vue d’acquérir ce tronçon de 33,5 km où roule le train de banlieue le plus fréquenté de la région de Montréal. En achetant la voie ferrée, l’AMT s’assurerait que ses trains de passagers ont la priorité sur les trains de marchandises, ce qui n’est pas le cas à l’heure actuelle. Cette situation provoque des retards dénoncés par les clients.

     

    En ayant le plein contrôle sur la voie ferrée, l’AMT pourrait ajouter des départs sur cette ligne empruntée par plus de sept millions et demi de passagers en 2013. L’Agence a refusé de discuter de ses projets mercredi. « Les négociations avec le CN pour l’achat du tronçon sont toujours en cours », a précisé Claudia Martin, porte-parole de l’AMT.

     

    Le décret autorisant l’AMT à acquérir l’emprise ferroviaire du CN a été publié mercredi dans la Gazette officielle du Québec. Il s’agit d’une formalité que devait remplir le ministère des Transports du Québec, qui supervise l’AMT.

     

    Le document précise que l’agence responsable des trains de banlieue peut acheter au CN la voie ferrée, l’emprise, les terrains ainsi que les droits de passage dans le tunnel Mont-Royal. Les 12 stations de la ligne Deux-Montagnes relient la gare Centrale de Montréal et Saint-Eustache, sur la Rive-Nord, en passant par Laval.

     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel