Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Paradise Papers: Trudeau satisfait des explications de son ami Bronfman

    8 novembre 2017 08h15 | La Presse canadienne à Hanoï | Canada
    Peu après que l’avion qui le transportait se soit posé à Hanoï, au Vietnam, mercredi, Justin Trudeau a dit qu’il acceptait les explications et les assurances données par Stephen Bronfman.
    Photo: Agence France-Presse Peu après que l’avion qui le transportait se soit posé à Hanoï, au Vietnam, mercredi, Justin Trudeau a dit qu’il acceptait les explications et les assurances données par Stephen Bronfman.

    Le premier ministre Justin Trudeau est satisfait des explications livrées par Stephen Bronfman, responsable de la collecte de fonds du Parti libéral du Canada (PLC), qui a été lié en début de semaine à une fiducie outremer qui lui aurait permis d’éviter de verser des millions de dollars à l’impôt.

     

    Dans un communiqué diffusé lundi, M. Bronfman a écrit n’avoir jamais financé ni utilisé de fiducies outremer et a assuré que ses agissements ont été conformes aux lois, y compris en matière fiscale.

     

    Peu après que l’avion qui le transportait se soit posé à Hanoï, au Vietnam, mercredi, le chef du gouvernement canadien a dit qu’il acceptait les explications et les assurances données par M. Bronfman, un ami personnel, dans le communiqué émis deux jours plus tôt.

     

    Devant les journalistes, le premier ministre Trudeau a toutefois ajouté que son gouvernement reconnaissait que beaucoup de travail restait à faire pour contrer l’évasion fiscale au pays et il a assuré que l’Agence du revenu du Canada (ARC) prendrait ses responsabilités afin de neutraliser les contrevenants aux lois fiscales.

     

    Stephen Bronfman et la société d’investissement appartenant à sa famille, Claridge, seraient liés à une fiducie dans les îles Caïmans qui se servirait de moyens douteux pour éviter de verser des millions de dollars à l’impôt, selon le Toronto Star et CBC/Radio Canada. L’information émane de fuites de documents Paradise Papers.

     

    Par ailleurs, l’ordre du jour du premier ministre Trudeau au Vietnam prévoit d’abord une participation à une table ronde avec des représentants de la société civile. Il doit ensuite avoir des entretiens tour à tour avec son homologue du Vietnam, Nguyen Xuân Phúc, et le président du pays, Tran Dai Quang, qui le recevra lors d’un banquet d’État.

     

    Le Vietnam offre au Canada de multiples occasions d’affaires. Le taux de croissance vietnamien devrait s’établir à 6,3 % en 2017, mais le gouvernement communiste est plombé par une piètre réputation en matière de droits de la personne.

     

    Le premier ministre Trudeau se rendra jeudi à Hô Chi Minh-Ville, la plus grande ville du Vietnam autrefois appelée Saïgon, et samedi à Da Nang où débutera le forum des pays faisant partie de la Coopération économique de l’Asie-Pacifique (APEC).

     

    Le Partenariat transpacifique (PTP), un accord de libéralisation du commerce et des investissements entre 11 États autour de l’océan Pacifique, devrait dominer l’agenda du forum. Les pays tenteront de maintenir l’accord en vie après l’annonce plus tôt cette année du président Donald Trump d’en retirer les États-Unis.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.