Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    Karen Vecchio à la tête du comité de la condition féminine

    4 octobre 2017 |La Presse canadienne | Canada

    Photo: Sean Kilpatrick La Presse canadienne Karen Vecchio

    Ottawa — Les conservateurs cèdent devant l’insistance des libéraux et des néodémocrates et acceptent qu’une des leurs qui ne s’oppose pas au droit à l’avortement préside le comité parlementaire de la condition féminine. Les règles veulent que ce soit l’opposition officielle qui préside ce comité parlementaire. Mardi matin, libéraux et néodémocrates ont voté contre l’élection de Mme Rachael Harder pour nommer, malgré elle, une autre élue conservatrice, Karen Vecchio. En début d’après-midi, les conservateurs baissaient les bras, mais Mme Harder demeurera la porte-parole de son parti en matière de condition féminine.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.