Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Infrastructures: Ottawa souhaite limiter les impacts des intempéries

    18 mai 2017 |La Presse canadienne | Canada
    Le ministre fédéral de l’Infrastructure et des Collectivités, Amarjeet Sohi
    Photo: Sean Kilpatrick La Presse canadienne Le ministre fédéral de l’Infrastructure et des Collectivités, Amarjeet Sohi

    Ottawa — Le gouvernement fédéral souhaite qu’une plus grande part des milliards de dollars qui seront bientôt alloués aux projets d’infrastructures soit consacrée à des mesures qui pourraient concrètement réduire les risques d’inondation et autres catastrophes naturelles.

     

    Le ministre fédéral de l’Infrastructure et des Collectivités, Amarjeet Sohi, a indiqué jeudi que ces sommes s’ajouteraient à l’enveloppe de 2 milliards de dollars déjà réservée pour aider les municipalités à se prémunir contre les catastrophes naturelles, comme les inondations qui ont durement frappé certaines régions du Québec et de l’Ontario ce mois-ci.

     

    Cette initiative s’inscrit dans ce que le ministre Sohi a appelé la « grille verte », que les municipalités, les provinces et les territoires devraient appliquer chaque fois qu’un projet d’infrastructure est déposé à Ottawa pour financement.

     

    En entrevue, le ministre Sohi soutient que cette « grille verte » mettra l’accent sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre pendant et après les travaux de construction, mais aussi sur la mitigation des impacts des intempéries.

     

    Cette grille verte sera partie intégrante de la deuxième phase du programme d’infrastructure promis par les libéraux, qui prévoit injecter 81,2 milliards sur 10 ans dans de nouveaux projets d’envergure élaborés par les municipalités et les provinces.

     

    Les subventions fédérales seraient accordées après la conclusion d’une entente de financement avec les provinces et territoires, ce qui pourrait prendre des mois compte tenu de l’ampleur des projets à venir.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.