Inde: la visite du ministre Sajjan assombrie par une controverse

Photo: Manish Swarup Associated Press Le ministre canadien de la Défense Harjit Sajjan

L’un des politiciens les plus connus de l’Inde a accusé le ministre canadien de la Défense Harjit Sajjan d’être un nationaliste sikh. Amarinder Singh, le ministre en chef de la province du Pendjab, a exprimé sa colère de s’être vu refuser l’entrée au Canada l’année dernière. Il a ensuite parlé du ministre Sajjan comme d’un « khalistani » — en référence à un mouvement constitué de sikhs qui veut créer un territoire indépendant et qui est devenu célèbre avec les vagues de violence en Inde dans les années 1980. Le bureau de Harjit Sajjan a refusé de se livrer à une guerre de mots contre M. Singh.

2 commentaires
  • Bernard Terreault - Abonné 19 avril 2017 09 h 57

    Les Sikhs

    Les Sikhs sont peu populaires en Inde, car cette tribu guerrière a été recrutée dès le début de la colonisation anglaise comme alliée. Ils ont combattu les Indiens qui militaient pour l'Indépendance. Leurs pittoresques régiments étaient, avec les Écossais en jupe et leurs cornemuses, les attractions de toutes les parades militaires à la belle époque de l'Empire. Que NOTRE ministre de la guerre soit un Sikh est dans cette droite tradition impériale.

    • Robert St-Onge - Abonné 19 avril 2017 22 h 58

      Une belle présentation, Merci