Hausse des demandes de licence pour la production de marijuana médicale

Le nombre de firmes canadiennes ayant fait une demande de licence pour vendre de la marijuana à des fins médicales auprès de Santé Canada est passé au-delà de 1000.

 

Jusqu’à maintenant, seules deux nouvelles licences ont été approuvées cet été.

Santé Canada affirme qu’au 25 août, le ministère avait reçu 1009 demandes de licence pour la production de marijuana à des fins thérapeutiques depuis qu’un appel d’offres avait été lancé l’an dernier.

Sur ces demandes, 462 ont été retournées parce qu’elles étaient incomplètes, 201 ont été rejetées et 32 ont été retirées. Il reste donc 300 demandes actuellement en traitement.

 

Quelque 13 producteurs autorisés fournissent en ce moment de la marijuana à des patients, et neuf autres s’apprêtent à mettre leurs produits en marché.

 

Seules deux nouvelles licences ont été émises dans les trois derniers mois, ce qui pousse des aspirants producteurs à s’interroger quant aux raisons expliquant ces délais.

Règles resserrées

 

En juillet, Santé Canada a resserré les règles pour les aspirants producteurs, haussant les exigences en matière de sécurité afin de s’assurer que la marijuana thérapeutique est conservée dans des endroits protégés.

 

Un porte-parole du ministère a cependant assuré que ces nouvelles règles n’ont eu aucun effet sur le processus d’approbation.

 

Certains aspirants producteurs croient malgré tout que ce geste vise à décourager les plus petites entreprises à déposer une demande.