Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    Lettre - Le statut juridique du foetus

    6 juin 2012 |Claudette Jobin, Présidente de la Ligue des femmes du Québec - Le 5 juin 2012 | Canada

    Monsieur Stephen Harper,


    La décision de procéder à un avortement médical revient depuis 1988 à la femme et à son médecin et est encadrée par les ordres professionnels et les institutions.



    Vouloir criminaliser cet acte médical sans prouver qu’il donne lieu à des aberrations graves et précises auxquelles des correctifs doivent sans faute être apportés semble un tour de passe-passe comme les aiment les manipulateurs qui préfèrent ne pas se mouiller sur les vrais problèmes, comme la gestion du nucléaire, l’honnêteté en affaires et en politique, etc.


    Sur une planète surpeuplée, nous déplorons que les natalistes (souvent militaristes, bien sûr) tentent de culpabiliser les personnes qui disent qu’un enfant mérite d’être désiré et traité en récompense, non en châtiment.


    De grâce, Monsieur le Premier ministre, stoppez la motion M-312.


    ***
     

    Claudette Jobin, Présidente de la Ligue des femmes du Québec - Le 5 juin 2012













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.